Si Sa Ket

Si Sa Ket
Wat Phra That Ruang Rong

Si Sa Ket est une ville de la région Nord-Est de la Thaïlande, capitale de la province du même nom. Elle est située à 570 km de Bangkok, au sud de la Mun, affluant du fleuve Mékong. Sa population s’élevait à près de 40 000 habitants en 2008.

Au sud de Yasothon, la province de Si Sa Ket s’étend sur une superficie de 8 840 km². C’est une des provinces du nord-est de la Thaïlande à la forte influence khmère comme en attestent les vestiges de plusieurs anciens sanctuaires.
Si Sa Ket est plus calme que Surin, et les amoureux de la culture thaï trouveront ici ce qu’ils apprécient.
Les plaisirs de la cuisine du nord-est, épicée, n’est presque nulle part plus authentique qu’ici.
A la recherche du patrimoine architectural, le visiteur pourra également sortir de la ville et aller admirer les  temples khmers anciens, environnés d’une quiétude et d’un profond silence dans la magnifique lumière de l’I-San.

Khao Preah Vihear est le site le plus spectaculaire. Bien que situé de l’autre côté de la frontière du Cambodge, l’endroit est facilement accessible depuis Si Sa Ket.

A voir en ville :

    • Temples bouddhistes tels que le Wat Pasrisamran, le Wat Maha Puttharam et le Wat Klang.
    • Le parc de Somdet Phra Srinagarindra : A 2 km de l’hôtel de la province, ce grand parc public, situé à l’intérieur d’un collège agricole, est recouvert de Lamduan, l’arbuste à fleurs parfumées qui fleurit de mars à avril et représente l’emblème de la province.
    • Le sanctuaire du pilier de la ville : Situé à proximité de l’hôtel de la province, le pilier de la ville se trouve dans un sanctuaire carré décoré de marbres et de vitraux.

A voir en dehors de la ville : 

    • Phra That Rueang Rong : Situé à 8 km de la ville sur la route de Si Sa Ket à Yang Chum Noi, ce site à l’architecture traditionnelle accueille des cérémonies religieuses.
      Il y a également un musée qui présente des expositions culturelles sur les minorités ethniques d’Isan telles que les Laos, les Khmers, les Suai et les Yoe.
    • Prasat Hin Wat Sa Kamphaeng Yai : A Ban Kamphaeng, à 22 km de la ville, ce grand sanctuaire khmer se compose de trois bâtiments construits sur la même base : l’édifice central est magnifiquement proportionné et toujours intact.
      Des linteaux sculptés, des représentations de Bouddha et des objets d’art en bronze ont été découverts sur le site. Le sanctuaire fut construit au XIe siècle en l’honneur du dieu hindou Shiva, puis transformé en temple bouddhique.
    • Prasat Hin Wat Sa Kamphaeng Noi : Situé à Ban Klang, à 14 km du bureau du district sur la route de Si Sa Ket, ce site se compose d’un chedi, d’un bâtiment construit en latérite et d’un bassin.
      Construit à l’origine au XIe siècle, le site fut étendu au XIIIe siècle pour servir d’hôpital local.
    • Prasat Ban Prasat : Ce site khmer se trouve à 39 km de la ville de Si Sa Ket puis à 7 km en empruntant une route sur la droite. Le site qui date du XIe siècle comprend trois bâtiments carrés aux toits pointus et érigés sur la même base en latérite.
    • Prasat Prang Ku : A 10 km du bureau du district de Prang Ku, ce petit monument khmer en latérite fut construit il y a un millier d’années. Devant le monument se trouve un grand étang où les oiseaux aquatiques viennent se réfugier pendant la saison sèche.
    • Prasat Hin Ban Samo : Ce site, à 10 km au sud-est de Prang Ku, se compose d’un bâtiment carré doté d’un linteau sculpté surmontant une fausse porte sur le côté sud. L’ensemble est entouré d’un mur en latérite. Un ancien étang se trouve au-delà du mur.
    • Wat Pa Maha Chedi Kaeo : Egalement connu sous le nom de Wat Lan Khuat, ce temple se trouve à 70 km de la ville.
      Les nombreuses bouteilles colorées qui décorent le temple constituent son principal attrait.
    • Prasat Tamnak Sai : Situé à 19 km du bureau du district de Khun Han en direction de Namtok Samrong Kiat, ce site comprend un bâtiment carré construit en briques, tandis que le linteau et la porte sont en grès. Deux lions Singha en pierre gardent l’entrée du lieu.
    • Namtok Samrong Kiat et Namtok Huai Chan : Namtok Samrong Kiat, à 20 km du bureau du district de Khun Han, est une cataracte de taille moyenne avec un plateau rocheux.
      A 24 km du bureau du district sur la route de Kanthrom à Ban Samrong, Namtok Huai Chan coule sur plusieurs niveaux.
    • Prang Sila Chong Don Tuan : Ce site se trouve à proximité de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge.
      Logé sur une falaise à pic au milieu de la chaîne de montagnes Dong Rak, ce petit site khmer possède un chedi carré en briques ainsi qu’une porte en pierre et un lion qui garde l’entrée.
    • Pha Mo I-Daeng : A l’extrémité de la route n°221, à 98 km de la ville de Si Sa Ket, ce vaste plateau rocheux situé sur une haute falaise surplombant la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge, offre des vues splendides sur la chaîne de montagnes Dong Rak et sur le sanctuaire Khao Preah Vihear.
      Une chapelle renferme une statue de Bouddha de Nak Prok ainsi qu’un bas-relief de style khmer du Xe siècle, qui est le plus ancien de ce genre en Thaïlande.
    • Prasat Khao Preah Vihear : Ce spectaculaire sanctuaire khmer situé au sommet d’une falaise, construit entre le Xe et le XIIe siècle, se situe en réalité au Cambodge mais il est facilement accessible depuis la Thaïlande en empruntant un sentier long de 2 km qui part de Pha Mo I-Daeng.
      En plus des superbes vestiges du sanctuaire, le site offre également des vues spectaculaires sur les plaines du Cambodge.
Si Sa Ket
Prasat Khao Preah Vihear

Evènements particuliers :

    • Si Phao Thai le festival de Si Sa Ket
      mars
      Célébré dans le Parc Somdet Phra Srinagarindra au moment de la floraison des fleurs Lamduan, ce festival est l’occasion d’assister à des spectacles culturels présentés par les quatre groupes ethniques Khmer, Suai, Lao et Yoe. 
    • Le semi-marathon et le quart de marathon de Pha Mo I-Daeng
      août
      Le troisième dimanche du mois, cette célèbre course sur les hauteurs des falaises part du village de Phumisaron jusqu’à Pha Mo I-Daeng.

Shopping : Si Sa Ket est réputée pour ses soies et ses cotonnades ainsi que pour ses objets en bambou.

Comment s’y rendre :

    • En voiture : Au départ de Bangkok, prendre l’autoroute n°1 jusqu’à Saraburi, puis l’autoroute n°2 jusqu’à Nakhon Ratchasima.
      Suivre ensuite la route n°226 jusqu’à Si Sa Ket via Buriram et Surin.
      La distance totale à parcourir est de 571 km.
    • En autocar : Des autocars partent tous les jours du Terminal routier Mo Chit 2 de Bangkok à destination de Si Sa Ket.
      Tél : +66 (0) 29 36 28 52-66
      www.transport.co.th
    • En train : Des trains partent tous les jours depuis la gare de Hua Lamphong de Bangkok à destination de Si Sa Ket.
      Tél. : +66 (0) 22 20 43 34
      www.railway.co.th
    • En avion : Possibilité de prendre un vol de Bangkok à Ubon Ratchathani et continuer le voyage en autocar.
      Tél. : +66 (0) 26 27 20 00.
      www.thaiairways.com

Photographies : Ddalbiez, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons / Phnom Penh Office, CC BY-SA 3.0 IGO, via Wikimedia Commons

Retour haut de page