Us et coutumes en Thaïlande

Le code social des Thaïlandais obéit à des règles particulières.

Même s’ils font preuve d’une rare tolérance, ils apprécient que les étrangers se montrent respectueux de leurs habitudes.
Si jamais dans votre vie vous avez le sentiment de ne plus vous trouver dans votre environnement familier, c’est bien lorsque vous vous trouverez en Thaïlande.
A bien des égards la culture thaïe diffère profondément de la culture occidentale. Vos précédentes expériences de voyage à travers l’Europe ou sur le continent américain ne sauraient vous préparer à la rencontre de ces différences. La lecture des lignes qui suivent est donc vivement conseillée.
Certaines différences sur le plan culturel sont si importantes qu’on se doit de les mentionner ici, bien que les guides sérieux consacrés à ce pays les détaillent.

Faire et ne pas faire :

  • Souriez. Souvent. Les Thaïlandais sourient en toutes circonstances. Et ils le font pour dire bonjour ou remercier, pour présenter des excuses, pour demander quelque chose, pour exprimer toute la gamme des sentiments. Et ils sourient même lorsqu’ils sont joyeux…

  • Apprenez trois phrases, selon les recommandations de la rubrique consacrée à la langue.

  • Portez des vêtements décents. Les Thaïlandais savent que les occidentaux se montrent en public en shorts et débardeurs courts mais eux-mêmes ne se comporteraient jamais ainsi. Le port de pantalons longs et de vêtements corrects et propres vous vaudra le respect.

  • Ne faites pas le « waï » à moins que ce ne soit tout à fait à propos.
    Le « waï» – le léger arc formé avec le bout des doigts avec lequel on vient toucher son visage ou sa poitrine – est un signe de salutation. C’est un témoignage de respect ou de remerciement.
    Mais la réalité est de fait plus complexe. Si vous accordez le « waï » en retour à une personne d’un statut social inférieur serait une erreur. Elle peut l’interpréter comme une façon de votre part de se mettre à égalité avec elle. Vous mettriez en réalité cette personne dans l’embarras.
    A moins qu’il ne soit reçu en audience par le roi (faible probabilité ….), il est préférable pour un occidental de simplement sourire plutôt que de faire le « waï ».
    Dans le cas où vous seriez reçu en audience royale, un site web beaucoup plus complet, consacré au sujet, sera nécessaire !!!

  • Ne touchez personne à la tête, endroit considéré comme sacré.

  • Ne pointez pas vos pieds en direction de quelqu’un. Attitude que vous pourriez adopter sans y penser assis sur une chaise les jambes croisées ou assis sur le sol. Les pieds situés à l’extrémité opposée du corps par rapport à la tête n’ont pas le même statut.
    N’utilisez vos pieds pour aucun autre usage que la marche et ne les posez pas sur un meuble.

  • Les manifestations d’affection en public sont malvenues. Se tenir la main est la plus audacieuse des conduites acceptables dans la société traditionnelle thaïe.

  • Exprimez-vous lentement et avec des gestes mesurés. Parler d’une voix forte, attirer l’attention sur soi, montrer du doigt des personnes ou des objets, lancer des objets et faire de grands gestes de la main… Voilà autant de situations qui heurtent le sensibilité des Thaïlandais.
    En Occident, faire une scène peut éventuellement permettre d’obtenir quelque résultat ; ici elle vous vaudra d’être évité par les gens.

  • Ne perdez pas votre sang-froid. Toutes les difficultés se résoudront en temps voulu, plus lentement que vous ne le souhaiteriez. Manifester de l’irritation ou de la frustration ne ferait qu’aggraver les choses.

  • Méfiez-vous des arnaques. Tout ce qui est proposé gratuitement contient à coup sûr un piège. Un trajet en taxi gratuit comportera des arrêts dans des boutiques de souvenirs ou de joaillerie. Même si vous payez votre trajet certains conducteurs de taxi ou de tuk-tuk tenteront, sur cet itinéraire, de vous amener dans certains magasins dans lesquels ils sont assurés de toucher une commission.
    N’importe quel joaillier pourvu d’un poinçon peut vendre des bijoux avec un certificat d’authenticité. Ne soyez pas paranoïaque mais demeurez vigilant …

Respect de la monarchie et de la religion

  • La vénération du peuple thaï à l’égard du roi et de la famille royale est sans faille, dans toutes les couches de la société. Tout manque de respect à son encontre, de la part de visiteurs mal informés, peut revêtir la plus grande gravité.
    Manifestez votre respect pour le roi. Il ne s’agit pas d’un conseil mais d’une loi à respecter.
    Levez-vous lorsque retentit l’hymne national (généralement à 8 h le matin et à 18 h dans tous les lieux publics et avant les événements officiels). Proscrivez toute insulte ou plaisanterie à l’encontre du roi ou de la famille royale. Un manquement à cette règle peut se traduire par des années d’emprisonnement !!!

  • Témoignez votre respect pour la religion, pour Bouddha et pour les moines.
    Ne portez ni shorts ni débardeurs courts ou décolletés lorsque vous visitez des temples. Il est considéré comme inapproprié pour une femme de toucher un moine. Ne prenez pas de pose comique en compagnie d’un Bouddha. En effet, des touristes ont été arrêtés pour avoir adopté un comportement aussi offensant.
    Les statues étant considérées comme sacrées, il est extrêmement malséant de leur manquer de respect. Il est indécent de les toucher, et surtout pas la tête. Il est également très mal vu de les considérer comme des objets de décoration.
    Tous les temples se visitent nus pieds (comme les mosquées). On se déchausse aussi en pénétrant dans une maison thaïe.
Retour haut de page