Bangkok, capitale de la Thaïlande

Bangkok, capitale de la Thaïlande
Palais Royal de Bangkok

Bangkok, capitale de la Thaïlande.

Coordonnées : 13° 45′ 08″ Nord – 100° 29′ 38″ Est
Altitude : 4 m
Superficie de l’agglomération : 156 870 ha = 1 568,7 km²
Population : 10 820 921 habitants (2019)
Population de l’agglomération : 15 624 700 habitants (2019)

En Thaï, la ville porte le plus long nom de localité du monde Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayutthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit.  (= ” Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn “).

Quand aller à Bangkok : En bref, il fait chaud à Bangkok toute l’année, il n’y a donc pas vraiment de saison où vous trouverez l’usage d’une polaire.
La période la “plus” fraîche et la plus agréable s’étend de novembre à fin février. En mars, la chaleur et l’humidité augmentent et durent jusqu’en mai.
La mousson annuelle du sud-ouest intervient entre mai et juillet et dure jusqu’en novembre, apportant de fortes pluies et des inondations locales.

Comment se rendre à Bangkok : Bangkok est l’une des principaux hubs aériens de l’Asie du Sud-Est. Des dizaines de compagnies aériennes assurent régulièrement des vols entre l’aéroport de Bangkok (Suvarnabhumi) et les États-Unis, l’Europe, l’Australie et d’autres régions d’Asie. La capitale thaïlandaise est également facilement accessible depuis des pays voisins comme le Cambodge, le Laos, la Malaisie et Singapour via des bus ou des trains longue distance.

Pour se déplacer dans la ville, les milliers de taxis de Bangkok sont d’un excellent rapport qualité-prix, bien que le volume de trafic sur les routes de la ville ralentisse la circulation aux heures de pointe.
L’option idéale pour visiter les principales zones touristiques comme Siam et Sukhumvit est le BTS Skytrain, système de transport rapide surélevé, pratique et peu coûteux.

Plan du centre-ville
Centre-ville de Bangkok (cliquer pour agrandir)

Quand le visiteur arrive à Bangkok, il a l’impression de découvrir un impénétrable enchevêtrement de routes, de tours et d’immeubles modernes.

En effet, pendant un instant, il peut avoir le sentiment de ne pas savoir par où commencer.

Cependant, très rapidement, après avoir repris vos esprits le long d’une voie rapide qui vous mène en ville à votre hôtel, vous vous sentirez parfaitement à l’aise.
Les curiosités et les merveilles de cette extraordinaire métropole, où se rejoignent les coutumes anciennes et le style contemporain, vous étonneront au fur et à mesure de votre voyage.

Pendant les quelque trente minutes qu’il vous faudra pour vous rendre en ville, la vitalité la ville vous surprendra.

Dans les rues, vous verrez une activité débordante, les marchands et les vendeurs de rues poussant leurs charrettes ou leurs carrioles, empaquetant et vendant toutes sortes de marchandises, pendant que les habitants et les visiteurs examinent et choisissent l’objet de leur préférence.

Cet immense et interminable marché vous attirera avec toutes sortes de productions et d’objets.

Tout cela va des vêtements les plus élégants et des objets faits main, jusqu’aux petites gourmandises. Les amuse-bouche. aux herbes odorantes, confectionnés devant vous mettent l’eau à la bouche. Sans oublier les délicieuses soupes de nouilles, les petites bananes douces et les Khanom au riz gluant. (voir également Gastronomie).

L’activité omniprésente et industrieuse que l’on trouve aussi bien dans les petites rues que les grandes voies de Bangkok fait véritablement partie de l’animation de la ville. Elle pique les sens et provoque une fascination à mesure que l’on évolue dans la ville.

Du marché de productions vivrières de Khlong Toei, de celui du dimanche de Chatuchak, ou du marché aux fleurs de Pat Khlong Talat, animé tôt le matin, au marché aux vêtements de Pratunam, les rues de Bangkok palpitent de jour comme de nuit.

Pour ceux qui cherchent davantage le top niveau, l’or de qualité, une sortie à Chinatown, la plus importante communauté chinoise en Asie du Sud-Est, est indispensable.

À la fin de la journée, vous pouvez vous relaxer dans un salon de massage ou lécher les vitrines au marché du soir de Silom.
Là-bas, l’atmosphère de la vie nocturne à la fois vibrante et bourdonnante vous captivera.

Cependant, Bangkok n’est pas qu’un centre majeur d’activité commerciale. On peut y apprécier un peu partout des endroits calmes. Des oasis de silence attirent tous ceux qui recherchent un cadre paisible.
Aussi bien dans les temples de la ville que dans les parcs comme Lumpini ou Chatuchak, la tranquillité règne et on peut se promener dans les bosquets ombragés dans le silence environnant.

Culturellement, Bangkok est particulièrement riche.

Les environs du Palais Royal, de l’autre côté de Sanam Luang, abritent le Musée National, l’École du Théâtre National, l’Université Thammasat, le temple de la Montagne d’Or, ainsi que de nombreux édifices siamois restaurés.

Dominant l’ensemble, les rutilants pavillons du temple royal du Wat Phra Kaeo. Là, le très vénéré Bouddha d’Émeraude, sur son trône, siège près du fleuve Chao Phraya.
Tout près du district de Sanam Luang, non loin des bords du fleuve, se trouvent les vieux quartiers de Bang Lampu et Phra Athit, aux étonnantes influences mêlées de l’Occident et de la Chine, quant aux maisons et aux terrasses.

Bangkok, capitale de la Thaïlande
Marchés
Bangkok, capitale de la Thaïlande
Wat Arun
Temples et histoire
Le fleuve Chao Phraya
Bangkok, capitale de la Thaïlande
Les Barges Royales

De l’autre côté de la rivière se trouve le temple royal Wat Arun, le Temple de l’Aube, qui abritait autrefois le Bouddha d’Émeraude.

Fièrement dressé sur la rive du fleuve du côté de Thonburi, ce temple, avec ses chedis de la période Ayutthaya et dont la silhouette se dessine sur le ciel orangé de Bangkok au soleil couchant, rappelle à l’imagination la grandeur d’un monde passé.
Le visiteur sera stupéfait par le séduisant mélange de mondes moderne et ancien de Bangkok.
Tout en étant confrontée à la modernité, la ville sait la relier au passé. Bangkok s’étend, majestueuse, avec son riche patrimoine, prête à dévoiler son passé de gloire à ceux qui s’y rendront

A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok

Photographies : Jean-Louis Delbende

Retour haut de page