Infos Tourisme

Conditions d’entrée en Thaïlande pour un séjour de moins de 30 jours :

Les citoyens français ainsi que les nationaux des pays suivants peuvent entrer en Thaïlande sans visa : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bahreïn, Brunei, Canada, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Islande, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Koweït, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Afrique du Sud, Suisse, Suède, Turquie, Royaume-Uni, États-Unis, Émirats arabes unis et Vietnam.
Il est également nécessaire d’être titulaire d’un passeport avec une validité minimale de 6 mois ainsi que d’être en mesure de présenter un billet d’avion de retour ou vers une autre destination étrangère.

Assurance :

Vérifiez que votre carte bancaire une assurance maladie en Thaïlande ainsi que la prise en charge de votre éventuel rapatriement sanitaire, sinon contactez votre assureur avant le départ.

Argent :

Pour obtenir des bahts thaïlandais, le plus pratique et le plus simple consiste à retirer de l’argent directement aux distributeurs automatiques qui sont omniprésents en Thaïlande. Il est conseillé de ne pas retirer de sommes sur une base quotidienne car les distributeurs thaïlandais facturent des frais de 220 bahts (6 €) pour chaque retrait en espèces.
Si vous disposez d’espèces en €, $ ou £, vous trouverez à Bangkok de nombreuses maisons de change proposant des tarifs beaucoup plus  avantageux que ceux des hôtels et des aéroports.

 

Retour haut de page