Artisanat en Thaïlande

Artisanat en Thaïlande

La préservation de l’ artisanat en Thaïlande a été un souci constant pour la famille royale de Thaïlande.
En 1976, la Reine Sirikit a créé la fondation SUPPORT, dont l’objet consiste à développer les activités artisanales en zone rurale pour fournir de nouveaux débouchés aux paysans, les fixer sur leur terroir, conserver et développer les techniques anciennes de création artisanale.

Artisanat en Thaïlande

Grâce à cette fondation, de très beaux objets sont commercialisés dans les magasins Chitrlada.
Il en existe cinq à Bangkok : au Grand Palais, dans les galeries de l’Oriental Plaza et de l’hôtel Hilton, au Palais Vimanmek.
En province, on en trouve aussi un à Rose Garden, un à Pattaya et un à l’aéroport de Chiang Mai.

La fondation s’est particulièrement attachée à préserver des techniques uniques qui tombaient en désuétude, souvent faute de débouchés.

Il en est ainsi de la soie mut-mee (technique du noué et teint) traditionnelle du Nord-Est, aux motifs d’ikat, que la reine a personnellement mis à l’honneur en arborant des tenues fabriquées dans ces tissus.

Elle a procédé de même avec la vannerie “yan lipao” (originaire du Sud), exhibant ces délicats paniers en guise de sac à main. Elle a aussi encouragé l’utilisation des motifs anciens en bijouterie.

On trouve toutes sortes de petits souvenirs dans les magasins Chitrlada, y compris des T-shirts dessinés par la Princesse Maha Chakri Sirindhorn, très active dans la préservation du patrimoine de la Thaïlande.
Les bénéfices de ces magasins sont acquis à la Fondation.

Artisanat en Thaïlande
Défilé annuel des "miss" portant une ombrelle, à Bo Sang

A une dizaine de kilomètre de Chiang Mai se trouve village de Bo Sang connu au-delà des frontières du pays pour sa fabrication artisanale d’ombrelles en papier Sa. Il s’agit d’une technique rapportée de Birmanie dans le village, il y a plus d’un siècle.
Ne pas manquer la visite du Bo Sang Umbrella Making Center (entrée libre) où le visiteur découvrira les différentes étapes de la confection des ombrelles par des artisans locaux.
Pour se rendre à Bo Sang depuis Chiang Mai, prendre les “songthaews” au marché Warorot (30 minutes de trajet).

Photographies : Brian Neises from Pixabay / JJ Harrison (https://www.jjharrison.com.au/), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons / John Shedrick 

Retour haut de page