Suphanburi

Suphanburi
"La grande bataille de Yuthahatthi" - Le roi Naresuan combattit le prince héritier birman près de Suphanburi en janvier 1593. Statue à Muang Boraan

Suphanburi, située à 169 km de Bangkok, est une ville de la région Centre du pays, située sur la Tha Chin (aussi appelée rivière de Suphanburi), un défluent du fleuve Chao Phraya.
Sa population s’élevait à près de 27 000 habitants en 2005.
Suphanburi est une cité ancienne, riche par sa culture et ses temples historiques.
Ce fut une importante ville frontière où des combats eurent lieu durant l’ère d’Ayutthaya.
Surnommée la Nashville thaïe, elle est le centre de la musique luk thung.

La province de Suphan Buri s’étend sur une superficie de 5 358 km² dans la plaine centrale au nord-ouest de Bangkok.

A voir à Suphanburi : 

    • Le sanctuaire du pilier de la ville : Construit sur la rive ouest de la rivière à l’origine dans un style thaï avant de subir des altérations d’inspiration chinoise, le sanctuaire abrite des statuettes du dieu Vishnu sculptées dans une pierre verte.
    • Le musée national des cultivateurs de riz : En face de l’Hôtel de Ville. Ce musée est dédié à l’histoire et l’étude de la culture du riz. Les collections permettent de comprendre l’activité rizicole, les nombreux rites qui l’entourent et le rôle historique de la famille royale dans la culture du riz.
      Ouvert du mercredi au samedi sauf les jours fériés.
      L’entrée est gratuite.
    • Wat Sanam Chai : Dans ce temple abandonné sur la rive est de la rivière de Suphan Buri se trouvent les ruines d’un large stupa qui aurait atteint une hauteur de 70 ou 80 m. Des restes humains ont été déterrés sur le site. On pense qu’ils appartiennent à des guerriers qui auraient succombé sur les champs de bataille des temps anciens.
    • Wat Suwannaphum : Dans ce temple des débuts de l’ère Ayutthaya, situé en face de l’Hôtel de Ville, se trouve un musée présentant des antiquités telles que des bols, des coupes, des vases, des statues du Bouddha, des horloges et des armes.
    • La tour de Suphanburi : Du haut de ses 123 m, au milieu d’un jardin public situé au cœur de Suphanburi, cette tour offre une vue panoramique de la ville. A l’intérieur, une salle d’exposition et une boutique.
    • Wat Pa Lelai : Dans Malaimaen Road sur la rive ouest, ce temple aurait été construit il y a 800 ans durant des temps prospères.
      Un immense Bouddha assis haut de 23 m, appelé « Luang Pho To », est conservé dans la chapelle principale.
      En avril et en novembre des foires sont organisées pour célébrer cette statue.
      Dans l’enceinte du temple se trouve aussi une vieille maison thaïe appelée «Khum Khun Chang» et construite selon la description issue d’un poème classique œuvre d’un poète révéré des Thaïlandais, Sunthon Phu.
    • Wat Phra Si Rattana Mahathat : A Rua Yai, sur la rive ouest de Suphan Buri, ce temple dont le nom local est Wat Phrathat, fut construit au début de l’ère Ayutthaya, il y a plus de 600 ans et abrite un large stupa de style U-Thong qui contient des reliques du Bouddha.
    • Wat Phra Rup : Sur Khun Chang Road, sur la rive ouest de la rivière Tha Chin et en face du marché, ce temple construit au début de l’ère Ayutthaya abrite un Bouddha couché long de 13 m au visage exprimant clairement la béatitude.
      On y trouve aussi la seule empreinte de pied du Bouddha faite sur le bois existant en Thaïlande.
    • Wat Khae : Situé deux kilomètres après Wat Phra Si Rattana Mahathat, ce vieux temple contient un gigantesque tamarinier et de vieilles maisons de style thaï.

A voir aux alentours de Suphanburi :

    • Le centre de promotion de l’artisanat de l’ouest : A Don Kamyan sur Malaimaen Road, à peu près 8 km après Amphoe U Thong, le Centre fait la promotion des activités artisanales de Suphanburi et des provinces voisines. De beaux et nombreux articles d’artisanat y sont présentés et vendus.
    • La réserve ornithologique de Tha Sadet : La réserve se trouve à 15 km de la ville le long de la route de Don Chedi (autoroute 322).
      La meilleure période d’observation est la soirée lorsqu’un impressionnant nombre d’oiseaux tels que cigognes à bec ouvert, hérons, cormorans, tantales indiens, bihoreaux (ou héron nocturne) et ibis noirs peuvent être aperçus volant vers leurs refuges.
    • Monument de Don Chedi : A 31 km de la ville, à Don Chedi, le monument a été construit par le Roi Naresuan le Grand pour commémorer sa victoire sur le Roi de Birmanie, Maha Uparacha, en 1592 lors d’un combat à dos d’éléphant. Un statue face à la pagode représente le Roi Naresuan montant un éléphant.
    • La vieille cité d’U Thong : 30 km à l’est de la ville, près de la rivière Chorakhe Sam Phan, U Thong était une ville prospère durant la période Dvaravati avant que Ayutthaya ne fut fondée comme capitale en 1347.
    • Le musée national d’U Thong : Le Musée présente des antiquités telles que des outils, des ustensiles, et des statues de bouddhas retrouvés lors de fouilles témoignant du développement de communautés qui se sont installées à Suphanburi à différentes périodes.
    • Wat Phai Rong Wua : A Bang Ta Then, après 43 km sur la route de Suphan Buri à Bangkok, ce temple abrite le plus grand Bouddha en fonte du monde.
      Haut de vingt-six mètres et large de dix, il s’appelle Phra Phutthakhodom.
    • Le village des buffles : A Si Prachan, sur la route de Chai Nat, ce site dédié aux buffles d’eau fait honneur a ce merveilleux animal en mettant en valeur sa forte contribution dans le développement de la Thaïlande. Egalement sur place, le village paysan qui présente un projet royal pour l’agriculture et des maisons traditionnelles thaïes en teck.
      Tél. : +66 (0) 35 58 25 91-3, Fax +66 (0) 35 58 16 76
      www.buffalovillages.com.

Fêtes et Grands événements :

    • La foire au monument de Don Chedi
      janvier
      Cette foire annuelle se tient pendant sept jours pour commémorer la bataille historique de Don Chedi en 1592 qui permit au royaume de se libérer de l’occupation birmane. Elle débute le 25 janvier, jour des Forces Années Royales de Thaïlande, avec des expositions historiques et des divertissements en plein air. Parmi les divertissements, un spectacle son et lumière retraçant le combat à dos d’éléphant, un concours des beauté en tenue d’époque et des concerts.

Spécialités locales :

    • A Ban Ratsadon Bamrung dans Amphoe Don Chedi sont confectionnés des plateaux, paniers, sacs, chapeaux et cages en jacinthes d’eau tressées.
    • A Suphanburi les poissons d’eau douce abondent et sont cuisinés dans de nombreux restaurants.
    • Parmi les spécialités alimentaires : les gâteaux Khanom Sali et des champignons à Amphoe Deom Bang Nang Buat.

Comment se rendre à Suphanburi : 

    • En voiture : De nombreuses routes relient Bangkok à Suphan Buri :
        • Par Bang Bua Thong (107 km)
        • Par Pathum Thani et Lat Lum Kaeo (115 km)
        • Par Ayutthaya (132 km)
        • Par Nakhon Pathom et Kamphaeng Saen (164 km)
    • En minibus : Des minibus climatisés en direction de Suphan Buri partent régulièrement depuis la gare routière de Bangkok Bus Terminal Sud Sai Tai Guo.
Retour haut de page