La Méditation Bouddhique en Thaïlande

La Méditation Bouddhique en Thaïlande

La méditation bouddhique est pratiquée en Thaïlande depuis des millénaires selon diverses techniques enseignées dans des centres spécialisés ou des monastères.
Le but recherché est d’abord de se recentrer sur soi-même en travaillant l’esprit dans la perspective d’un état d’apaisement et de satisfaction. Les visiteurs en Thaïlande peuvent pratiquer la méditation lors de stages ou de retraites, ou, plus simplement, en assistant à des initiations gratuites dans les lieux publics (parcs, plages, etc.). Les formes de méditation sont nombreuses et incluent, en Thaïlande, Vipassana (intériorité) et Samatha (calme et concentration).

Vipassana (la conscience de soi) est l’une des plus anciennes techniques, basée sur la prise de conscience. Pratiquée depuis plus de 30 siècles, Vipassana est considérée comme un remède aux maux universels dont la maîtrise demande une forte implication de la part des novices. Les centres l’enseignant proposent souvent des stages de dix jours dans des lieux isolés.
La méthode, basée sur des exercices de respiration se pratique assis, debout ou en marchant et a pour but la prise de conscience de son corps, de ses mouvements, de ses pensées et de ses sensations et ainsi d’atteindre une profonde conscience de soi. Les résultats dépendent d’une importante implication personnelle.

La méditation Samatha (= « demeurer en paix ») vise à calmer le corps et l’esprit afin d’éloigner les différentes formes de souffrances. Cette méthode est basée sur une profonde concentration menant à la purification de son esprit et au développement d’un état de quiétude. On dit même que la méthode, qui se pratique dans la position assise du lotus, aurait été pratiquée et enseignée par Bouddha à ses suivants.
Des exercices de respiration permettent d’atteindre un état de contemplation qui contrôle son mental et ses pensées et de pouvoir se libérer l’esprit des pensées négatives. La méthode du Mantra consiste à réciter imperturbablement des mots en inspirant et en expirant afin d’atteindre un état de grande concentration. Des cours ou stages permettent aux visiteurs de s’initier aisément à à la méditation Samatha.

Où pratiquer la méditation en Thaïlande ?
A travers tout le pays, de nombreux temples accueillent les visiteurs pour un ou plusieurs jours en échange d’une participation aux tâches quotidiennes et au respect des règles du monastère.

A Bangkok, citons le Centre International de Méditation bouddhiste (TBMC) et Section Five, au wat Mahadhatu, dans le quartier historique de la capitale thaïlandaise.
Des cours de méditation sont délivrés par le TBMC de 13 h à 18 h (à l’exception des dimanches et des vacances bouddhiques.

Avant tout, il est indispensable de s’informer sur les conditions et les règles à suivre scrupuleusement.
Une tenue blanche est obligatoire dans tous les centres et, sauf extrême urgence, il n’est pas possible de quitter les lieux avant la fin du stage. Prévoir les traditionnelles offrandes : bâtons d’encens, bougies et fleurs.
Parler, écrire, écouter de la musique, apporter de la nourriture, sont, entre autres des activités prohibées..

  • Centre International de Méditation Bouddhiste : Dhamma Vicaya Hall, Wat Mahadhatu, Tha Prachan, Bangkok. Tél.: (662) 623632
  • Section Five : Wat Mahadhatu, Tha Prachan, Bangkok Tél. : (662) 2226011
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
Retour haut de page