Le Grand Palais & le Wat Phra Kaeo (Temple du Bouddha d'Emeraude)

Grand Palais

Ce splendide Grand Palais abrite plusieurs monuments et des temples ornés aux styles architecturaux différents.

Des dorures, des tuiles étincelantes et des statues de Bouddha ornent l’ensemble architectural.
Le magnifique Wat Phra Kaeo – trésor de l’art thaïlandais abritant le Bouddha d’Emeraude, représentation de Bouddha la plus vénérée de Thaïlande – se trouve au cœur du site.

D’autres monuments situés dans l’enceinte du Grand Palais méritent également une visite, notamment le Pavillon royal des décorations et des monnaies thaïlandaises, qui présente une exposition permanente d’insignes royaux, de décorations, de médailles et de pièces de monnaie datant du début du 11ème siècle.

Le Grand Palais est ouvert tous les jours de 08h30 à 15h30, sauf lors des célébrations de cérémonies royales. Le prix d’entrée comprend l’accès au Palais Vimanmek et au Pavillon des monnaies thaïlandaises. Politesse, respect ainsi qu’une tenue vestimentaire décente sont exigés.

Grand Palais
Wat Phra Kaeo (Temple du Bouddha d'Emeraude)

Le Bouddha d’Emeraude

Le Wat Phra Kaeo (Temple du Bouddha d’émeraude) est un lieu de culte bouddhiste situé dans le cœur historique de Bangkok. C’est l’un des lieux sacrés les plus importants de la Thaïlande.

Le Wat Phra Kaeo désigne non seulement le temple contenant le Bouddha d’émeraude, appelé ubosot, mais également l’ensemble des édifices situés dans l’enceinte du complexe architectural sacré.

Histoire du temple du Bouddha d’Emeraude :

La construction d’un temple bouddhique dans les limites du Palais Royal est une tradition ancienne en Thaïlande puisqu’elle remonte à la période Sukhothai (1240 env. – 1438).
Quand le roi Râma I (1782 – 1809) fit de Bangkok (ou Ratanakosin) sa capitale en 1782, il fit également édifier un temple, à l’Est du Grand Palais, afin d’y installer le Bouddha d’Emeraude qu’il avait rapporté de Vientiane, au Laos. La construction fut achevée en deux ans et c’est en 1784 que la célèbre statue fut transférée de Thonburi au site actuel.
La construction du temple du Bouddha d’Emeraude sous le premier règne de la dynastie Chakri a connu deux étapes.
Au premier stade, les parties Nord et Est du temple étaient moins importantes qu’aujourd’hui. Ce temple était entouré de galeries et dans sa partie Sud se situait le sanctuaire principal.

Grand Palais
Complexe architectural du Wat Phra Kaeo, dans l'enceinte du Palais royal.

Voir également : Le Bouddha d’Emeraude

Le Wat Pho  ou « Wat Phra Chettuphon » (temple du Bouddha couché), est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de la capitale thaïlandaise.
D’une superficie de huit hectares, ce temple est situé à l’est du fleuve Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal dans le quartier de Phra Nakhon.

Il abrite un grand Bouddha couché auquel il doit son nom officiel, Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan.
La statue de 43 mètres de long et 15 mètres de haut représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au parinirvâna. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

Le Wat Pho est aussi un lieu réputé d’enseignement du massage thaï traditionnel. Depuis 1962, il héberge une école de massage et de médecine traditionnelle.

La construction du temple actuel a débuté en 1788 et fut étendu sous le règne de Rama III (1824-1851). L’ensemble fut restauré de nouveau en 1982.

Détail du Bouddha couché
Détail du Bouddha couché
Les 108 états de Bouddha sur la plante des pieds de la statue
Les 108 états de Bouddha sur la plante des pieds de la statue
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok
A voir à Bangkok

Photographies : Preecha.MJ, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons / Basile Morin, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons / D.Alyoshin, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons / Diego Delso, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons / Aimaimyi, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page