Bangkok hors des sentiers battus

Contrairement à ce que pensent beaucoup de visiteurs, toutes les routes de la capitale thaïlandaise ne mènent pas nécessairement à la très touristiques Khaosan Road. A Bangkok aussi il est possible de sortir des sentiers battus. De tels détours pourront se révéler très gratifiant dans une ville aussi animée.
Voici quelques suggestions de balades.

Chinatown
Pour ceux qui n’ont que très peu de temps à consacrer à Bangkok, la visite de Chinatown s’impose.

Le quartier est un concentré de spectacles de la rue, de sons, de goûts et d’odeurs. Chaînes en or, poteries bleues et blanches, DVD piratés.

Quoi que vous désiriez, vous en aurez plus pour votre argent à Chinatown que partout ailleurs dans Bangkok.
Ne manquez pas la statue du Bouddha d’or de 5,5 tonnes à Wat Trai Mit ni les crocodiles vivants à Wat Chakrawat, découvrez les panneaux de néon en chinois  de Yaowarat …
Dégustez la soupe de poisson au marché de Talat Kao, goûtez au Khanom bueang (crêpes thaïlandaises croustillantes) achetées à un vendeur des rues sur Sampeng Lane.
Dans la soirée, rendez-vous vers les boutiques de Soi Nana à la périphérie sud de Chinatown. Cette concentration de bars chics et de lieux alcoolisés (Teens of Thailand, Tep Bar, Ba Hao, Project 189, 23 Bar & Gallery, etc.) contribue à la « gentrification » de l’un des quartiers les plus historiques de Bangkok . La Cho Why Gallery a organisé une exposition de photographies intitulée « Bye Bye Chinatown« , afin de sensibiliser le public à la disparition rapide du quartier tel qu’il fut pendant des décennies et faire pression pour sa protection.

Talat Noi
Pendant des années, le quartier au sud de Chinatown était surtout connu pour son véritable dédale de devantures de magasins crasseux vendant des pièces détachées et des moteurs d’autos d’occasion.
Depuis que le Thailand Creative & Design Center (TCDC), a ouvert ses portes dans l’ancien Grand Post Office Building, le quartier a acquis de nouvelles lettres de noblesse. 

L’espace de cinq étages comprend une bibliothèque à plusieurs niveaux, un laboratoire d’impression 3D et une boutique de cadeaux présentant le travail de designers thaïlandais.
À environ une minute de là, l’architecte Duangrit Bunnag a transformé deux entrepôts du bord de l’eau datant de la Seconde Guerre mondiale en un espace créatif à usage mixte. L’entrepôt 30 accueille un magasin phare pour la marque de mode de Duangrit, Lonely Two Legged Creature, ainsi qu’un restaurant et un bar à cocktails, un torréfacteur, un fleuriste, une auberge, un cinéma, une librairie indépendante et plusieurs espaces de coworking.

Les jeunes Thaïlandais viennent également à Talat Noi pour se faire tatouer au Black Pig Tattoo, dévorer des hamburgers au Little Market et des assiettes de charcuterie de Outlaw Creative Cuisine, …
Côté restauration, le restaurant 80/20 mérite une attention particulière. 

Ari
À quelques arrêts de Skytrain au nord des marchés de vêtements de gros de Ratchathewi et des centres commerciaux d’électronique se trouve un quartier résidentiel, très arboré.
Il faut descendre à la station d’Ari puis explorer les rues verdoyantes où se regroupent des entreprises créatives telles que Future Factory

Bangkok, une galerie d’art qui accueille des événements musicaux dans le sous-sol d’un immeuble, TrueLove Café, équivalent canin d’un café pour chats, qui abrite plus de 20 huskies sibériens et malamutes d’Alaska, ainsi qu’un Akita japonais.
Pour se restaurer à toute heure de la journée dans une ambiance conviviale, Summer Street est incontournable. A vous les fruits de mer, les barbecues au charbon de bois où cuisent les calmars, les escargots de mer et les crevettes géantes d’eau douce…

Ekkamai
À un arrêt de train au nord du quartier de Thong Lo, cette zone dense en condos d’Upper Sukhumvit est un lieu de prédilection pour les expatriés. L’artère principale, Ekkamai Road, est parsemée de restaurants décontractés (Tamnak Isan, Sabai Jai Gai Yang, Hom Duan) spécialisés dans les plats épicés de l’Isaan, une région du nord-est de la Thaïlande.

Pour faire une pause entre shopping et restauration, découvrez le Wat That Thong, un temple bouddhiste vieux de 80 ans qui passe largement inaperçu des touristes. Les cérémonies y sont fréquentes ici, tout comme les funérailles. Utiliser l’appareil photo avec … parcimonie.

Photographies : Jean-Louis Delbende / Nvtj, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons /  Emma S. /

Retour haut de page