Chaiyaphum

Chaiyaphum

Chaiyaphum est une ville de la région Nord-Est de la Thaïlande située à 342 km de Bangkok, capitale de la province du même nom.
Sa population s’élevait à 37 490 habitants en 2006.

La province de Chaiyaphum qui s’étend sur une superficie de 12 778 km² semble être l’une des provinces les plus ignorées et les plus méconnues du pays.
Cependant, elle possède une histoire intéressante qui remonte à une époque lointaine.
La région fut autrefois sous la domination des Khmers puis, au 18ème siècle, elle fut colonisée par un groupe de 200 Laotiens venus de Vientiane et envoyés par Nai Lae, un membre officiel de la cour du Laos.
Le principal attrait de la province est son caractère authentique, loin des sentiers touristiques. La région est également célèbre pour la fabrication de la soie.

A voir :

    • Le monument de Phraya Phakdi Chumphon : Situé à proximité de la place Suan Ratchakan en direction de la ville, ce monument rend hommage au fondateur de la ville.
    • Le sanctuaire de Chao Pho Phraya Lae : C’est près du grand tamarinier sur les rives de Long Pla Thao, à 3 km de la ville, que Chao Phraya Lae, le gouverneur de Chaiyaphum, serait décédé pendant le combat contre l’invasion de l’armée de Vientiane en 1826.
    • Le Parc National de Tat Ton : Situé à environ 20 km de la ville et accessible par la route n°2051, ce parc de 218 km² en bordure de la montagne Phu Laen Kha sert d’écrin à d’impressionnantes chutes d’eau : Tat Ton, Tat Klang et Pha Iang.
Chaiyaphum
Cascade dans le parc national de Tat Ton
    • Prang Ku : Situé à Ban Nong Bua, à 3 km de la ville, Prang Ku est un monument de style khmer construit au XIIIe siècle. Le chedi principal est carré et, à proximité, se trouve une effigie de Bouddha datant de la période Dvaravati (VIe au Xe siècle).
      Devant le chedi et entouré d’un mur, se trouve un bâtiment en latérite qui présente des ouvertures de portes et de fenêtres, ainsi que des linteaux et des colonnes en grès. Un bassin consacré aux cérémonies rituelles se trouve au delà du mur.
    • Phu Phra : Situé à Ban Nakaisa, dans le Tambon Na Siao, ce site à flanc de colline est couvert de dessins représentant Bouddha qui datent du début de la période d’Ayutthaya.
    • Ban Khwao : Situé à 13 km de la ville et accessible par la route n°225, ce village est célèbre pour le tissage de la soie, plus particulièrement la soie Mut Mee aux motifs originaux.
      Les visiteurs peuvent assister au processus de fabrication de la soie, de l’élevage des vers à soie au tissage des fils avant d’admirer les produits finis.
    • Le Parc National de Pa Hin Ngam : Situé dans l’Amphoe Thep Sathit, ce parc abrite de grands rochers aux formes originales, dont certains ressemblent à une tête de serpent ou à un ancien château. Du haut de la falaise abrupte Sut Phaen Din, située à la limite des régions du nord-est et du centre, les visiteurs peuvent profiter d’une vue panoramique sur les environs.
    • Le Parc National de Sai Thong : Le parc couvre une superficie de 340 km² de la chaîne de montagnes de Phang Hoei ; le bureau du parc se trouve dans le Tambon Wang Takhe dans l’Amphoe Nong Bua Rawe. Le principal centre d’intérêt du parc est la cascade Namtok Sai Thong, d’une hauteur de 100 mètres, qui se situe à 1 km du bureau du parc.
    • La ferme d’orchidées de Nongnut : Située à 1 km de Phu Khieo sur la route de Phu Khieo à Chum Phae, cette ferme de 4 hectares est connue pour sa variété d’orchidée Oncidium, qui a remporté un prix à l’occasion d’un concours international.
    • Phrathat Nong Sam Muen : Accessible depuis Chaiyaphum en empruntant la route n°201 à destination de Ban Nong Song Hong puis en prenant la route n°2055 jusqu’à Ban Kaeng, ce splendide chedi, haut de 45 mètres et construit sur une base carrée, date du XVIe ou du XVIIe siècle et mêle les styles architecturaux Lanna, Lao et d’Ayutthaya. Il est construit sur le site d’une ancienne cité datant de la période Dvaravati.
    • La réserve naturelle de Phu Khiao : D’une superficie de 1 560 km², la réserve s’étend sur une chaîne de montagnes de grès et de hautes falaises.
      L’épaisse forêt où la rivière Chi prend sa source, abrite de nombreuses espèces animales, notamment plus de 350 espèces d’oiseaux.
      Le site le plus intéressant est Thung Kamang, une prairie qui sert de pâturage aux nombreux animaux.
      Pour obtenir un permis de visite de la réserve, écrire à l’adresse suivante : P.O. Box 3, Chum Phae Post Office, Khon Kaen, ou contacter le Département des Parcs nationaux, de la conservation de la faune et de la flore.
      Tél. : +66 (0) 25 62 07 60.

Évènements particuliers :

    • Le festival de Chao Pho Phraya Lae
      janvier
      Le moment fort du festival est un défilé en l’honneur de Phraya Lae accompagné d’une parade d’éléphants.Vous pourrez également assister à des expositions et acheter des produits locaux auprès des marchands ambulants.
    • Le festival des bougies
      juillet
      Cette cérémonie bouddhique, qui s’accompagne d’une procession et d’un concours de bougies, ressemble au festival d’Ubon Ratchathani.

Shopping : Chaiyaphum est réputée pour la soie Mut Mee, les tissus Khit, les coussins Khwan ainsi que les autres produits tissés.

Comment s’y rendre :

    • En voiture : Au départ de Bangkok, prendre l’autoroute n°1 jusqu’à Saraburi, puis l’autoroute n°2 jusqu’à Sikhio. Suivre ensuite la route n°201 jusqu’à Chaiyaphum via Dan Khun Thot et Chaturat.
      La distance totale à parcourir est de 342 km.
    • En bus : Des bus partent tous les jours du Terminal des bus Mo Chit 2 de Bangkok.
      Tél. : +66 (0) 29 36 28 52-66.
      www.transport.co.th
    • En train : Des trains partent de la gare Hua Lamphong de Bangkok à destination de la gare de Bua Yai, qui se trouve à 51 km de Chaiyaphum. Continuation en autocar.
      Tél.: 1690, +66 (0) 22 20 43 34
      www.railway.co.th
    • En avion : Vols au départ de Bangkok à destination de Nakhon Ratchasima ou de Khon Kaen puis continuation en autocar.
      Nok Air
      Tél.: +66 (0) 26 27 20 00
      www.nokair.com

Photographies : GlennYimsurawut, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons /

Retour haut de page