Khon Kaen

Khon Kaen
Parc National de Nam Phong

Khon Kaen, porte d’entrée principale du Nord-Est de la Thaïlande, capitale de la province du même nom, est située à 450 km de Bangkok.
Implantée à quelques kilomètres au nord de la Chi, sous-affluent du Mékong, la ville comptait 113 754 habitants en 2010 et couvre une superficie de 10 886 km².
C’est la quatrième plus grande capitale provinciale du pays.

Khon Kaen et sa province sont renommées pour la cuisine de la région de l’I-san et la finesse de ses tissages de soie.
Riche province historique, dévoilant de merveilleux vestiges khmers à quelque 60 km de la capitale provinciale, ainsi que des restes de dinosaures découverts récemment, Khon Kaen possède d’excellents hôtels modernes et des restaurants qui en font un lieu de choix pour une étape en direction du nord.

Située au cœur de la région du nord-est, Khon Kaen est un centre important de développement et de communications de la région ainsi qu’une ville universitaire. Malgré son statut de ville moderne, Khon Kaen possède un riche passé historique qui remonte aux temps préhistoriques comme l’attestent les premiers fossiles de dinosaures en Thaïlande découverts sur place.

La ville de Khon Kaen, pourvue d’équipements modernes et dotée d’un riche patrimoine culturel, possède également des hôtels et des restaurants de qualité. C’est l’endroit idéal pour faire une halte en cours de voyage vers les zones les moins développées de la région d’Isan.

A voir en ville :

    • Le Musée de Khon Kaen : Situé dans Lang Suan Ratchakan Road, ce grand musée présente de très belles expositions sur les civilisations anciennes.
      Peuvent être également admirés des objets retrouvés dans le nord-est – notamment provenant de la civilisation préhistorique de Ban Chiang – des bas reliefs de la période Dvaravati provenant de Fa Daet Song Yang à Kalasin, et des objets d’art de la période khmère découverts dans le nord-est.
      Le musée est ouvert tous les jours sauf les jours fériés, de 09h00 à 16h00.
      Tél. : 0 4324 6170
    • Bueng Kaen Nakhon : Principal centre d’intérêts et de loisirs de la ville, Bueng Kaen Nakhon est spectaculaire au coucher du soleil  et un lieu de promenade très agréable en fin de journée. Plusieurs restaurants sont installés sur la route autour du lac, tandis qu’à l’extrémité nord se trouve le monument Chao Phia Mueang Phaen construit en l’honneur du fondateur de Khon Kaen.
    • Wat Chai Si : Situé à Mu 8, Ban Sawati, dans l’Amphoe Mueang, le long de l’autoroute n°2 et à 21 km de Khon Kaen, cet ancien temple possède une chapelle principale ou Sim à l’architecture typique de la région d’Isan.
      Les murs intérieurs et extérieurs du temple sont décorés de fresques illustrant la culture locale.
Khon Kaen
Bueng Kaen Nakhon

A voir en dehors de la ville :

    • Le parc national de Nam Phong : Situé à environ 50 kilomètres à l’ouest de la ville de Khon Kaen dans les districts d’Ubolratana, Ban Fang, Nong Ruea, Mancha Khiri et Khok Pho Chai de la province de Khon Kaen et les districts de Ban Thaen et Kaeng Khro de Province de Chaiyaphum. La superficie du parc est de 197 km². Le parc est situé dans la chaîne de montagnes de Phu Phan Kham dans la partie nord et la chaîne de montagnes de Phu Meng dans la partie sud.
      Les rivières telles que le Nam Phong, le Chi et le Choen sont alimentées par des sources situées à l’intérieur des limites du parc.
    • Phrathat Kham Kaen : Ce chedi de 19 mètres de haut du Wat Chetiyaphum, dans l’Amphoe Nam Phong, se trouve à environ 26 km au nord-est de Khon Kaen.
      D’après la légende, neuf moines vénérés furent chargés par le roi Moriya, souverain du Cambodge, de transporter les cendres de Bouddha pour les déposer à Phrathat Phanom, dans la province de Nakhon Phanom.
      Sur leur chemin, ils découvrirent un tamarinier mort, et, tandis que le soleil se couchait, ils s’installèrent là pour la nuit. Le matin, les moines poursuivirent leur voyage. Malheureusement, lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux, Phrathat Phanom avait déjà été construit et les moines décidèrent de rentrer chez eux.
      En passant à nouveau devant le tamarinier, ils remarquèrent que l’arbre était bien vivant, et que ses branches et ses feuilles poussaient comme si elles indiquaient l’endroit où devaient reposer les cendres de Bouddha.
      C’est alors que les moines conseillèrent aux villageois de construire un chedi sur le site devenu sacré.
    • Mu Ban Ngu Chong-Ang : Les villageois de Ban Khok Sa-nga, dans l’Amphoe Nam Phong, à quelque 50 km de la ville, vivent traditionnellement en attrapant des cobras et organisent parfois des spectacles de serpents pour augmenter leurs revenus. 
      Possibilité de visiter une ferme d’élevage de cobras royaux au Wat Si Thamma dans le village.
    • Khuean Ubolratana : A 50 km au nord-ouest de Khon Kaen, ce barrage à usages multiples est le plus grand de la région du nord-est. Il produit de l’électricité pour huit provinces voisines.
      Le site est une destination courue pour les week-ends ; un restaurant se trouve à proximité du barrage et des promenades en bateaux y sont proposées.
      Tél. : 0 2436 6046-8, 0 4344 6231
    • L’ancienne cité de Non Mueang : Ce site archéologique, situé à 80 km de Khon Kaen, aurait été peuplé depuis l’époque préhistorique jusqu’au Xe siècle. Des squelettes humains et des outils en bronze datant de 3 000 ans ont été découverts sur le site.
    • Le Parc forestier de Tham Pha Phuang : Située à Ban Dong Lan, dans l’Amphoe Chum Phae, à 123 km de Khon Kaen, cette immense grotte en calcaire est remarquable par son grand rocher en forme de cheminée ainsi que ses magnifiques stalagmites et stalactites.
      Pour plus d’informations, contactez le Département des Parcs nationaux, de la faune et de la flore.
      Tél. : 0 2562 0760
      www.dnp.go.th
    • Le parc national de Phu Wiang : Le parc, situé à 60 km au nord-ouest de Khon Kaen le long de la route n°2038 couvre une superficie de 325 km². Il renferme plusieurs sites archéologiques importants qui témoignent de la présence humaine dans la région d’Isan à travers les peintures préhistoriques qui décorent les rochers.
      Vous pourrez voir des fossiles de dinosaures dans le bureau du parc.
      Pour plus d’informations, contactez le Département des Parcs nationaux, de la faune et de la flore.
    • Le parc national de Phu Man : D’une superficie de 350 km², le parc s’étend sur une forêt verdoyante qui couvre Khon Kaen et Loei. Il regorge de falaises, de grottes et de cascades. Pour y accéder, prenez la route n°12 via l’Amphoe Chum Phae, puis la route n°201.
      Pour plus d’informations, contactez le Département des Parcs nationaux, de la faune et de la flore.
    • Pha Nok Khao : Accessible en suivant la route n°201, cet impressionnant affleurement de rochers aux formes étranges se trouve à 125 km à l’ouest de Khon Kaen, dans une zone montagneuse qui s’étend jusqu’à Loei.
    • L’Amphoe Chonnabot : Situé à 60 km au sud-ouest de Khon Kaen, ce district possède un Sala Pha Mai (centre d’expositions de la soie) ; il est réputé pour l’excellence de sa soie, surtout la soie teintée connue sous le nom de Mat Mi.
    • Prasat Pueai Noi : Situé à 76 km de Khon Kaen, ce sanctuaire khmer est le plus grand de la partie septentrionale de la région du nord-est.
      Il abrite trois pagodes en brique construites sur la même base en latérite, chacune étant ornée des linteaux sculptés.
    • Wat Udom Khongkha Khiri Khet : Ce grand temple à flanc de coteau caché dans la forêt se situe dans l’Amphoe Mancha Khiri, à 67 km de Khon Kaen en suivant la route n°2149. C’est un lieu propice à la méditation. Son architecture est remarquable ; vous pourrez admirer son sanctuaire au toit doré et ses portes somptueusement décorées.
    • Mu Ban Tao : Pour y accéder, prenez l’autoroute n°2 au départ de Khon Kaen et parcourez 10 km, puis tournez à gauche et prenez la route n°2062 et parcourez 54 km jusqu’à Ban Kok (2 km avant d’atteindre l’Amphoe Mancha Khiri).
      Tournez ensuite à gauche à 50 mètres de Ban Tao et parcourez encore 50 mètres.
      Vous pourrez découvrir les tortues « Tao Phek » qui vivent avec les villageois ; certaines se cachent sous terre et d’autres errent dans les rues.
    • Wat Sa Bua Kaeo : Situé à Ban Wang Kun, dans l’Amphoe Nong Song Hong, accessible par l’autoroute n°2 et la route n°207, ce temple est décoré de fresques illustrant le mode de vie des villageois, les contes Jakata, les histoires du ciel et de l’enfer ainsi que des fables locales. Contrairement à d’autres fresques de la région d’Isan, ces peintures ressemblent à des œuvres occidentales de style impressionniste.
    • Wat Ban Lan : Situé dans le Tambon Ban Ban, dans l’Amphoe Ban Phai, accessible par l’autoroute n°2, les routes n°23 et n°2301, ce temple se distingue par son Sim (chapelle principale) et ses Hup Taem, fresques décorant le mur extérieur qui illustrent l’histoire de la dixième incarnation de Bouddha en Vessantara.
    • Wat Sa Thong Ban Bua : Situé dans l’Amphoe Mancha Khiri à un kilomètre de la ville, ce temple possède un Sim (chapelle principale) à l’architecture typique de la région d’Isan, qui date de 170 ans. Les Hup Taem, ou fresques décorant le mur extérieur, ont reçu une distinction de l’UNESCO en 2002 car elles ont été peintes à partir de deux couleurs naturelles, le vert provenant de feuilles et le jaune de curcumas.

Évènements particuliers et Festivals :

    • Le festival de Dok Khun Siang Khaen : Chaque année en avril, à l’occasion de Songkran (le nouvel an thaïlandais) se déroule le festival de Bueng Kaen Nakhon au cours duquel on asperge d’eau bénite les statues de Bouddha. Les festivités comprennent également une cérémonie des mérites, un festival des fleurs ainsi que des spectacles de musique et de danses traditionnelles de la région d’Isan. Des boutiques vendent également une sélection de produits locaux.
    • Le festival de la Soie et la tradition de Phuk Siao : Ce festival a lieu devant l’Hôtel de la province de Khon Kaen vers la fin du mois de novembre. Le but est de promouvoir le tissage de la soie et la culture des vers à soie à travers l’organisation d’expositions et de concours. Phuk Siao, une tradition de la région d’Isan visant à encourager les liens d’amitié entre personnes d’une même génération, est également célébrée à cette période.

Comment s’y rendre :

    • En avion :
      • Thai Airways assure quatre vols quotidiens entre Bangkok et Khon Kaen (55 minutes de vol).
        www.thaiairways.com
      • Air Asia
        Tél. : 0 2515 9999
        www.airasia.com
    • En train : Des trains partent tous les jours de la gare de Hua Lamphong de Bangkok à destination de Khon Kaen.
      www.railway.co.th
    • En autocar : Des autocars partent tous les jours du Terminal des bus Mochit 2 de Bangkok à destination de Khon Kaen. Le voyage dure environ 6 heures.
      Tél. : 0 2936 2852-66
      www.transport.co.th
    • En voiture : Au départ de Bangkok, prenez l’autoroute n°1 jusqu’à Saraburi puis l’autoroute n°2 jusqu’à Khon Kaen via Nakhon Ratchasima. La distance totale est de 445 km.

Shopping : Plusieurs boutiques de souvenirs à Khon Kaen vendent des produits locaux de qualité, notamment des soies, des cotonnades, des coussins Khit et de l’argenterie.

Photographies : Nopparat thanatawan, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons /  Tourism authority of Thailand 

Retour haut de page