Nong Khai

Non Khai

Nong Khai est une ville de l’Isan au Nord-Est de la Thaïlande, capitale de la province du même nom. Située à 615 km de Bangkok, sa population s’élevait à 48 256 habitants en 2012.
Située sur la rive sud du Mékong, elle est frontalière avec le Laos, accessible par le pont de l’amitié lao-thaïlandaise enjambant le Mékong. La ville se trouve à 20km de la capitale laotienne, Vientiane.

Petite ville à la végétation luxuriante au charme très pittoresque, Nong Khai retient l’attention par son emplacement au bord du fleuve et son rôle de poste frontalier.
Nong Khai représente une destination touristique attrayante, en raison de ses paysages et de ses sites culturels.
La province d’une superficie de 7 332 km² forme une étroite bande, frontalière avec le Laos, et s’étend le long des rives du fleuve Mékong sur une distance de 330 km.

La capitale de la province, située à 51 km au nord d’Udon Thani, est le principal point d’accès vers Vientiane, la capitale du Laos, qui se trouve à 24 km de l’autre côté du Pont de l’Amitié. Cependant, l’attrait de la ville ne se limite pas à sa situation géographique ; en effet, la ville possède plusieurs temples majestueux ainsi que d’autres monuments.

Son atmosphère tranquille, presque rurale, fait de la ville une destination agréable et l’endroit idéal pour le départ d’excursions vers le Laos. 

A voir en ville

    • Wat Pho Chai : Situé près de Thanon Prachak, dans la partie sud-est de la ville, ce temple est célèbre car il abrite la statue de Bouddha la plus vénérée de la province, Luang Pho Phra Sai ; cette petite statue étonnante, dont la tête est en or et le corps en bronze, est érigée sur un somptueux autel.
      La statue viendrait du Laos et les peintures murales du temple illustrent la légende selon laquelle cette statue aurait traversé le Mékong sur un radeau, qui chavira lors d’une tempête mais flotta miraculeusement jusqu’au rivage.
      A l’occasion de la fête de Songkran, la statue est exposée au cours d’une procession en ville.
    • Le monument de Prap Ho  : Érigé devant l’Hôtel de la province, le monument rend hommage aux soldats décédés lors des combats contre la rébellion Ho en 1886.
    • Le marché de Tha Sadet : C’est l’endroit d’où la population traverse le Mékong vers Tha Duea, au Laos. Le marché est pittoresque car on y trouve des produits d’Indochine ainsi que des produits typiques de la province.
    • Phrathat Nong Khai : Ce temple s’est effondré dans le fleuve Mékong en 1847 et au fil des années, son chedi a dérivé vers le centre du fleuve. On peut désormais l’apercevoir lorsque le niveau du fleuve est bas au cours de la saison sèche.
    • Le Pont de l’Amitié Thaï-Lao : C’est le premier pont international qui traverse le fleuve Mékong. Ouvert le 8 avril 1994, il fut construit en partenariat entre les gouvernements d’Australie, de Thaïlande et du Laos. Ce pont, d’une longueur de 1,2 km et d’une largeur de 15 mètres, est l’un des meilleurs endroits pour admirer les magnifiques couchers du soleil sur le Mékong.
    • Sala Kaeo Ku : Situé à l’extérieur de la ville en direction de l’Amphoe Phon Phisai, l’ensemble Sala Kaeo Ku (également connu sous le nom de Wat Khaek ou Temple indien) comprend un parc religieux orné de statues originales et magnifiques représentant les dieux, les déesses, les saints, les diables et les démons bouddhistes et hindous, ainsi que d’autres sculptures.
      Le parc fut créé en 1978 par Luang Pu Luea, un artiste âgé croyant en la complémentarité des religions et renommé pour le réalisme graphique de ses œuvres.
Nong Khai
Wat Pho Chai : peintures murales

A voir en dehors de la ville

    • Phrathat Bang Phuan : Ce vénérable chedi de style indien, situé à Ban Don Mu, à 11 km de la ville sur l’autoroute n°2 (Nong Khai – Udon Thani) puis à 10 km en empruntant la route n°211 (Nongkhai – Tha Bo), est d’une hauteur de 34 mètres et abrite des reliques sacrées de Bouddha. Le chedi a fait l’objet d’importantes restaurations en 1976 après s’être effondré en raison des pluies. Les structures d’origine sont visibles en observant les ruines du temple, les pierres des fondations ainsi qu’une ancienne inscription sur une pierre. Le petit musée voisin mérite également le détour.
    • Luang Pho Phra Chao Ong Tue : Située au Wat Si Chom Phu Ong Tue, à Ban Nam Mong sur la route n°211, à environ 43 km de la ville, cette statue de Bouddha d’une hauteur de 4 mètres est faite d’or, de bronze et d’argent. Erigée par Phra Chaiyachettha de Vientiane en 1562, la statue est vénérée par les Thaïlandais et les Laotiens.
    • Tha Bo : Le long du fleuve Mékong et à l’ouest de la ville de Nong Khai se trouvent plusieurs villages qui vivent principalement de leurs traditions rurales. Parmi ces villages, Tha Bo est un important centre de commerce où les visiteurs découvriront une large sélection de produits locaux, tels que le tabac et les tomates, ces dernières étant le produit d’exportation le plus connu de la région.
    • Si Chiang Mai : Située sur les rives du Mékong à 57 km à l’ouest de Nong Khai, Si Chiang Mai est une charmante petite ville, agréable pour sa vue sur Vientiane, de l’autre côté du fleuve. La ville est connue pour sa production de pâte de riz utilisée pour envelopper les rouleaux de printemps.
      Parmi les monuments à voir dans les environs, Wat Hin Mak Peng est un temple consacré à la méditation.
    • Namtok Than Thip ou Namtok Tat Soem : Située à Ban Tat Soem, près de la route n°211 au km 97, cette cascade impressionnante possède trois niveaux, respectivement à 30, 70 et 100 mètres. La période de la saison des pluies, entre juin et octobre, est le meilleur moment pour visiter ce site.
    • Le Centre de Recherches Horticoles de Nong Khai : Situé au km 63 le long de la route n°212 (Nong Khai – Bueng Kan) à King Amphoe Rattanawapi, le centre renferme une grande variété de plantes originales ainsi que des jardins de fleurs et d’herbes aromatiques.
      Il est ouvert tous les jours de 8h30 à 16h30.
      Tél. : 0 4242 1679-80
    • Wat Phu Thok : Situé sur un massif de grès, haut de 200 mètres, et isolé au milieu d’une plaine aride, Wat Phu Thok est devenu un temple de méditation auquel on accède par un escalier en bois qui monte en tournant jusqu’au sommet. Au cours de l’ascension, vous admirerez la grande variété de formations rocheuses et de grottes et vous profiterez également des vues époustouflantes.
      Pour accéder à Wat Phu Thok depuis Nong Khai, il faut prendre la route n°212 qui passe par l’Amphoe Phon Phisai, l’Amphoe Pak Khat et l’Amphoe Bueng Kan, puis prendre à droite la route n°222 en direction de l’Amphoe Si Wilai et de Wat Phu Thok. La distance totale à parcourir est de 185 km.
    • La Réserve naturelle de Phu Wua : Située dans l’Amphoe Bung Khla et couvrant une superficie de plus de 180 km², près du fleuve Mékong et de la frontière entre la Thaïlande et le Laos, la réserve est célèbre pour ses cascades.
      La meilleure période pour visiter le site se situe vers la fin de la saison des pluies, d’août à novembre.
      Parmi les cascades, citons Namtok Chet Si, Namtok Tham Phra et Namtok Chanaen, ces deux dernières étant difficiles d’accès par la route vers la fin de la saison des pluies.
      Pour plus d’informations, contacter le Département des Parcs nationaux, de la conservation de la faune et de la flore.
      Tél. : 0 2562 0760
      www.dnp.go.th
    • Excursions au Laos : Les touristes étrangers qui souhaitent visiter le Laos au départ de Nong Khai doivent être munis d’un visa qu’ils peuvent obtenir auprès de l’Ambassade du Laos à Bangkok à l’adresse suivante : 520, 502/1-3 Soi Sahakan Pramoon (à l’extrémité du Soi Ramkhamhaeng 39) Pracha Uthit Road, Bangkok.
      Tél. : 0 2539 6667-8
      Une autre possibilité consiste à demander un visa auprès du Consulat Général du Laos, 171/102-3 Thanon Prachasamoson, Amphoe Mueang, Khon Kaen
      Tél. : 0 4324 2856-8 – Fax. 0 4324 4918.
      Les visas sont valables pour une durée d’un mois et peuvent être prolongés de 2 mois.
      Par ailleurs, des visas donnant droit à un séjour de 15 jours peuvent être prolongés en payant 100 bahts par jour ; ils sont délivrés au poste de contrôle du Pont de l’Amitié entre la Thaïlande et le Laos.
      Tél. : 0 4242 0242-3; Fax.: : 0 4242 0244
      Pour vous rendre au Laos, des bus navettes au départ de Nong Khai traversent le Pont de l’Amitié puis, du poste de contrôle du côté laotien, vous pourrez louer un taxi pour Vientiane, qui se trouve à 20 km de là. Le poste de contrôle est ouvert tous les jours de 06h00 à 22h00. Pour plus d’informations et pour obtenir des renseignements sur les voyages organisés, contactez l’une des agences de voyage de Nong Khai.

Évènements particuliers

    • Bang Fai Phraya Nak (le Festival des fusées Naga) : A l’occasion de ce festival original, des fusées sont lancées du fleuve Mékong à la tombée de la nuit à la fin du Carême bouddhique qui a lieu généralement en octobre.
      D’étranges lumières flottantes sont visibles des quartiers riverains de Nong Khai : ce spectacle attire un grand nombre de curieux.
      L’évènement est devenu l’occasion d’une fête ; une course de bateaux entre la Thaïlande et le Laos est organisée au cours des célébrations.

Comment s’y rendre

    • En avion
      • Des avions assurent la liaison entre Bangkok et Udon Thani. Continuation en autocar.
        Nok Air
        Tél. : 0 2900 9955
        www.nokair.com
      • Air Asia
        Tél. : 0 2515 9999
        www.airasia.com
    • En train : Il n’existe pas de ligne directe entre Bangkok et Nong Khai. Possibilité de  prendre le train depuis la gare de Hua Lamphong de Bangkok jusqu’à Udon Thani puis continuer le voyage en autocar jusqu’à Nong Khai.
      Tél. : 0 2220 4334
      www.railway.co.th
    • En autocar : Les autocars partent du terminal des bus Mochit 2 de Bangkok. Le trajet dure environ 9 heures.
      Tél. : 0 2936 2852-66
      www.transport.co.th
    • En voiture : Au départ de Bangkok, prendre l’autoroute n°1 jusqu’à Saraburi puis l’autoroute n°2 en direction de Nong Khai via Nakhon RatchasimaKhon Kaen et Udon Thani. La distance totale est de 615 km.

Shopping

Les produits typiques de la région sont les vêtements tissés à la main, la vannerie, l’argenterie, les produits alimentaires et les objets importés du Laos.

Photographie : Alfons55555., CC0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page