Phetchabun

Phetchabun est une ville du nord du pays, capitale de la province du même nom, à 350 km de Bangkok.
Située dans la vallée de la Pa Sak, elle comptait 23 823 habitants en 2005.

Grâce à la fertilité de ses sols, Phetchabun a toujours été une zone de production, d’ailleurs son nom signifie “La terre fertile et nourricière“. La province est riche d’une longue histoire prospère qui lui confère un potentiel touristique très riche. Son climat est agréable, grâce à ses forêts et reliefs.

Au cœur de la Thaïlande, Phetchabun est le point de rencontre de trois régions, le Nord, les plaines centrales, et le Nord-Est.
La province se concentre autour du bassin de la rivière Pa Sak, avec ses chaînes de montagnes s’étirant à la fois vers l’ouest et vers l’est. La province est riche d’une longue histoire prospère qui lui confère un potentiel touristique très riche.

A voir à Phetchabun :

  • Wat Mahathat : Ce temple situé sur la route Nikon Bamrung possède plusieurs stupas anciens, de style Sukhothai.
  • Piliers de la ville de Phetchabun : Provenant à l’origine de l’ancienne ville de Si Thep, ces piliers sont considérés comme les plus anciennes structures de ce type en Thaïlande.
  • Wat Trai Phum : Ce temple de la rue Phetcharat, abrite une statue de Bouddha appelée Phra Bouddha Maha Dhammaracha, fondue dans le style ornemental propre à celui de Lop Buri. Le bain rituel de cette statue a lieu au mois de septembre.
Phetchabun

A voir aux alentours :

    • Le barrage de Huai Pa Dang : Créé pour permettre l’irrigation, ce barrage situé à 8 km à l’ouest du centre ville sur l’autoroute 2006, est un endroit plaisant avec des paysages pittoresques.
    • Parc National de Tat Mok : Ce parc forestier possède une immense chute d’eau approvisionnée par des affluents descendant le long des crevasses de la montagne, créant 12 superbes niveaux.
      Pour accéder au parc, conduire vers l’est sur 15 km en direction de Ban Chaliang Lap, puis tourner à droite sur l’autoroute N°2275, bifurquer ensuite à gauche, et poursuivre sur 20 km.
    • Parc Historique de Si Thep : Situé à 130 km au sud de Phetchabun, en empruntant l’autoroute 21, puis en continuant 9 km après avoir bifurqué à gauche.
      L’ancienne ville de Si Thep, où de nombreuses structures témoignent encore de son passé considérable et de sa prospérité entre le 11ème et le 18ème siècle bouddhiste, a été le centre d’échanges entre le Royaume Dvaravati des plaines centrales, et le Royaume Khmer du Nord-Est.
      Il subsiste des vestiges des bâtiments en latérite et des étangs dispersés sur une grande zone. Parmi les objets excavés, on dénombre des linteaux sculptés délicatement, des pierres Sema (utilisées pour délimiter les territoires des temples bouddhistes), ainsi que des bijoux.
    • Khao Kho : Récif montagneux englobant certaines montagnes culminant à 1 000 mètres d’altitude au nord du pays, Khao Kho fut la base depuis laquelle des rebelles communistes conduisirent leur révolte de 1968 à 1982.
      On y accède par deux routes : par l’autoroute N°12 (Phitsanulok-LomSak) depuis Ban Camp Son, et par l’autoroute N°21 depuis Ban Na Ngua à 13 km au nord de la ville.
      Les deux routes serpentent le long de terrains escarpés.
      On peut y admirer des points de vue, des restes de bases de la guérilla, un monument aux combattants, un musée des armes, un stupa contenant une relique sacrée, les chutes de Si Dit et un palais royal.
    • La Ferme B.N. : Cette ferme expérimentale cultive des semences de climat froid, dont certaines fleurs de saison qui offre des couleurs incroyables. Elle est située à 3 km de Ban Camp Son après l’autoroute N°21 au Nord de la ville. Des aliments à base de fruits sont disponibles à la vente.
    • Phu Hin Rong Kla : Situé dans les montagnes du nord-ouest de Lom Sak, au nord de la province, en plein centre d’un paysage exotique, ce fut une base de guérilla communiste dans les années 70 et 80. 
    • Parc National de Nam Nao : Les bureaux du parc sont situés à 50 km à l’est de Lom Sak, le long de l’autoroute N°12.
      C’est une immense forêt d’arbres à feuilles persistantes, s’étendant le long de collines onduleuses, comprenant des pinèdes et des prairies, refuge de divers animaux, et de plus d’une centaine d’espèces ornithologiques.
      En décembre et janvier, la température peut baisser jusqu’à 2 degrés celsius.
      On peut y trouver de nombreux centres d’intérêt. Après avoir emprunté l’autoroute N°12, vous découvrirez :
        • la grotte de Tham Pha Hong avec ses stalactites et stalagmites, à 300 mètres au nord à partir du km 39
        • la pinède de Ban Paek accessible par une marche de 5 km depuis le km 49
        • la pinède de Phu Khum Khao qui couvre une superficie de 10 km², à 15 km après le km 53
        • Heo Sai et les chutes de Sai Thong, sur le même parcours pédestre, respectivement à 1 km et 1,5 km de la route principale du km 67.
        • Sur l’autoroute N°2216 (Lom Kao-Huai Sanam Sai) vous pourrez admirer Pha Lom-Pha Kong à 5 km du kilomètre 40 et Tham Yai Nam Nao près du km 60.

Festivals

    • La foire du tamarin sucré
      janvier-février
      Le tamarin sucré est intrinsèquement lié à Phetchabun et la foire du tamarin sucré offre l’occasion de célébrer la récolte de ce fruit. Durant le festival, les producteurs apportent leur récolte de tamarin sucré et la vendent à prix raisonnables, au stade athlétique de la province de Phetchabun, où le concours de la meilleure récolte se déroule. En supplément une quantité d’autres festivités se déroulent au même moment.
    • Cérémonie de Um Phra Dam Nam
      septembre
      Organisée le 15ème jour de la lune blanche du 10ème mois lunaire, ou le jour de Sat Thai, le jour ou le peuple thaï participe aux offrandes et fait don de Krayasat, de la pâte gluante faite à partir de riz, d’haricots, sésame et sucre, aux moines.
      Le festival se tient en l’honneur de Phra Bouddha Maha Dhammaracha, une ancienne représentation de Bouddha, très vénérée. La statue fut trouvée par un groupe de fermiers, dans la rivière Pasak il y a 400 ans et transportée au Wat Trai Phum.
      Selon la légende, la statue s’échappa par deux fois du temple et fut retrouvée plus tard dans la rivière, dès lors chaque année nous procédons à la cérémonie rituelle du bain de la statue. Dans l’après-midi, la statue suit une procession à travers la ville, puis est disposée sous une tente à Wat Trai Phum, ainsi les bouddhistes peuvent se recueillir et appliquer des feuilles d’or sur la statue.
      Dans la soirée, des prières sont chantées. Pendant la nuit, se déroule diverses sortes de festivités. Le jour suivant, au matin vient le jour de Sat Thai, journée pendant laquelle les gens participent aux dons. De la nourriture et des objets de première nécessité sont offert aux moines.
      La statue est alors conduite à la rivière est immergée par le gouverneur de Phetchabun, alors que des danses traditionnelles sont exécutées en signe de respect.
      Après la cérémonie, l’eau de la rivière est considérée comme sacrée, la foule se baigne alors à son tour où simplement prend un peu d’eau pour la boire, s’ensuivent des courses traditionnelles de pirogues.

Spécialités locales :

    • “Makham Wan”, le tamarin sucré, est un aliment largement cultivé à Phetchabun.
    • “Khanom Chin”, un met similaire au Dim Sum est populaire dans le district de Lom Kao.

Comment s’y rendre :

      • En voiture : Depuis Bangkok, prendre l’autoroute N°1 via Saraburi en direction de Phu Kae (km 125), puis bifurquer à droite sur l’autoroute N°21.
      • En autocar : Des autocars climatisés ou non-climatisés, desservent la route Bangkok-Phetchabun-Lom Sak.
        Les autocars, partent de la Gare routière de Bangkok sur la route Kamphaeng Phet II (Mo Chit 2).
        Pour plus d’informations, contacter la compagnie de Transport Co., Ltd. +66 (0) 29 36 28 52 à 66 ; ou Phet Tour au +66 (0) 29 36 32 30 ; Thin Siam Tour au +66 (0) 29 36 05 00 ou connectez-vous au site www.transport.co.th pour en savoir plus.

Photographies : TakeawayMartin Püschel, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page