Surat Thani

Surat Thani
Parc National Khao Sok, province de Surat Thani

Surat Thani, à 644 km au sud de Bangkok, est une ville de la région Sud de la Thaïlande, capitale de la province du même nom.
Elle se trouve près de l’embouchure de la Tapi sur le Golfe de Thaïlande. Sa population s’élevait à 128 179 habitants en 2009.

Elle est connue comme un point d’accès à l’île de Ko Samui.

Depuis 1969, la ville est le siège du diocèse catholique de Surat Thani, qui englobe l’ensemble du sud de la Thaïlande et compte environ 6 000 fidèles.

La capitale provinciale de Surat Thani a connu son essor au cours de la période Srivijaya (du VIIe au XIIIe siècle) en raison de sa position stratégique à l’embouchure des cours d’eau Tapi et Phim Duang. Aujourd’hui, son port doit son importance au commerce du caoutchouc et des noix de coco.
La plupart des visiteurs y arrivent par bus ou en train et prennent ensuite le bateau à l’embarcadère municipal ou à celui de Don Sak pour se rendre dans les îles

Surat Thani est la plus grande province du sud de la Thaïlande, d’une superficie d’environ 13 000 km², abritant la région du golfe de Thaïlande où se trouvent les stations balnéaires les plus réputées, sur les îles de Ko SamuiKo Phan Nga et Ko Tao.

A voir

    • Chaiya : Située à 54 km au nord de Surat Thani, à quelques kilomètres à l’est de l’autoroute n°41, Chaiya est l’une des villes les plus anciennes du sud de la Thaïlande, centre de l’Empire Srivijayan, branche du bouddhisme Mahayana aux fortes influences indiennes ayant ses origines à Sumatra. La ville tire probablement son nom de la deuxième partie du mot Srivijaya.
      Des objets datant d’un millier d’années ont été découverts à Chaiya, notamment une statue en bronze du Bodhisattva Avalokitesvara, chef d’œuvre incontesté désormais exposé au Musée national de Bangkok.
      Les deux sites principaux de Chaiya sont le Wat Phra Borommathat et le Musée national de Chaiya, situés à proximité l’un de l’autre, à l’ouest de la ville. L’attraction principale du temple est son chedi, qui date du neuvième siècle et constitue l’un des derniers vestiges de l’architecture Srivijayan.
    • Parc National de Khao Sok : D’une superficie de plus de 700 km², à l’ouest de Surat Thani, le Parc national de Khao Sok abrite une forêt tropicale d’où surgissent des falaises calcaires qui forment des centaines d’îles de la réserve naturelle Ratchaphrapa, constituant ainsi l’un des paysages les plus fabuleux du pays.
      Le parc abrite des éléphants, des ours, et même quelques tigres ; les visiteurs pourront certainement entendre les cris rauques des gibbons et apercevoir quelques unes des 188 espèces d’oiseaux au cours de leur séjour dans le parc.
      Khao Sok abrite également la fleur la plus grosse du monde, la Raffiesia Kerrii, qui peut atteindre 70 centimètres de largeur lors de sa période d’éclosion au mois de décembre ou de janvier.
      Plusieurs sentiers de randonnée, accessibles à tous, jalonnent le parc ; pour les chemins les plus difficiles d’accès, les randonneurs doivent être en bonne condition physique. Une autre activité moins fatigante mais tout aussi agréable consiste à faire un tour en canoë autour des hauts rochers qui s’élèvent de la réserve. La période idéale pour visiter le parc de Khao Sok se situe entre janvier et avril, lorsque le ciel est généralement clair.
      Il existe de nombreux hébergements à proximité du centre des visiteurs.
      Département des Parcs nationaux, de la faune et de la flore.
      Tél. : 0 2562 0760
      Parc National de Khao Sok,
      Tél. : 0 7739 5139
      www.dnp.go.th
    • Wat Suan Mokkh : Le nom de ce temple caché dans la forêt, situé à 6 km au sud de Chaiya sur l’autoroute n°41 signifie «le jardin de la libération». Le temple fut fondé par Buddhadhasa Bhikkhu, l’un des moines les plus vénérés de Thaïlande, célèbre pour son approche de «retour aux sources» du bouddhisme.
      Les Thaïlandais et les étrangers s’y réunissent pour suivre des cours de méditation, qui commencent le premier jour de chaque mois et durent dix jours.
      Les cours reposent sur la «prise de conscience par la respiration», selon laquelle les disciples fixent leur attention sur leur respiration et s’y concentrent à nouveau quand leur esprit vagabonde. Les étrangers étudient dans le bâtiment International Dharma Héritage, situé à un kilomètre de Wat Suan Mokkh, et les visiteurs sont invités à s’y arrêter quand ils le souhaitent.
      Tél. : 0 7743 1661-2, 0 7743 1596-7, 0 7743 1552.
      www.suanmokkh.org

Comment s’y rendre

    • En avion : Thai Airways assure quotidiennement les vols entre Bangkok et Surat Thani ( 1 h 15)
      Bureau de Bangkok, tél. : 0 2356 1111
      www.thaiairways.com
    • En train : Des trains partent de la gare de Hua Lamphong à Bangkok à destination de Surat Thani plusieurs fois par jour et le trajet dure 12h. La gare de Surat Thani se trouve à 12 km de la ville et une navette assure le trajet entre la gare et le centre ville.
      Gare de Hua Lamphong, tél. : 0 2220 4334
      Gare de Surat Thani, tél. : 0 7731 1213
      www.railway.co.th
    • En autocar : Plusieurs autocars quittent quotidiennement la Gare routière du Sud de Bangkok (Sai Tai Mai) à destination de Surat Thani.
      Terminal sud des bus de Bangkok, tél. : 0 2894 6122
      Gare routière du Sud de Surat Thani, tél. : 0 7720 0032
      www.transport.co.th
    • En voiture : Prendre l’autoroute n°4 via Phetchaburi, Prachuap Khiri Khan et ensuite l’autoroute n°41 jusqu’ à Surat Thani.

Hébergement

Pour vous loger, adressez-vous au bureau de la région sud de l’Office de Tourisme de Thaïlande (TAT)
5 Talat Mai Rd., Amphoe Mueang, Surat Thani 84000
Tél. : +66 (0) 77 28 88 17 à 19
Fax: +66 (0) 77 28 28 28
www.tourismthailand.org

Photographie : KOSIN SUKHUM, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page