A voir à Chiang Mai et alentours

A voir à Chiang Mai et alentours
Wat Phrathat Doi Suthep, Chiang Mai

A voir à Chiang Mai et alentours :

  • Wat Phra That Doi Suthep – 20km de la ville
    La pagode de Phra That Doi Suthep  fut la première de Lanna bâtie sur la montagne. Elle conserve des reliques de Bouddha, le trésor le plus vénéré de Chiang Mai.
    Considérée comme une partie de l’héritage architectural de Chiang Mai, cette pagode étonne par sa décoration scintillante d’or.
    L’escalier de Naga menant au temple comprend 185 marches. Depuis ce temple, la vue panoramique sur la ville, est spectaculaire, particulièrement à la nuit tombée.
  • Le Palais d’hiver de Phu Phing : à seulement 4 km.
    Les jardins de ce palais sont ouverts au public lorsque la famille royale n’y réside pas.
  • Wat Ku Tao : Situé près du Slade de Chiang Mai, Wat Ku Tao est remarquable pour son Chedi exceptionnel en forme de bulbe. Sa forme rappelle celle d’une pastèque, ce qui lui vaut son nom en Thaï.
    La structure est décorée de morceaux de porcelaine colorée représentant cinq bols d’aumônes appartenant aux moines.
  • Wat U-Mong : Situé sur la rue Suthep, ce temple fut fondé durant le règne du Roi Mengrai. Il est très différent des autres grands temples majeurs de Chiang Mai, et bénéficie d’un cadre presque bucolique. Sa caractéristique principale est un ancien Chedi.
  • Wat Saen Fang : Cet ancien temple de la rue Tha Phae est intéressant pour son architecture de style birmane.
  • Wat Phrathat Si Chom Thong : A 58 km du centre ville, ce temple datant du milieu du XVe siècle. Il abrite une collection de statues de Bouddha en bronze ainsi que des reliques du Bouddha conservées dans une deuxième chapelle.
  • Wat Phrathat Doi Noi : entre km 43 et 44. La reine Mon Chamma Thewie fit construire ce temple en 658.
    Au sommet d’une colline, que l’on atteint par un escalier de 241 marches, il offre une vue magnifique de la rivière Ping et des alentours.
  • Wat Chedi Chet Yot ou le Wat Photaram Wihan : à 4 km de la ville.
    Exceptionnel pour sa forme et sa taille, le stupa de sept fleurons de ce temple est une réplique de la fameuse pagode qui se trouve en Inde, Buddhakhaya. Autour du stupa, se trouvent des sculptures majestueuses.
    Ce stupa fut construit pendant le règne du Roi Tilokkarat de la Dynastie Mengrai, l’apogée du Bouddhisme à Lanna, où la première Révision du Tripitaka eut lieu en 1477.
  • Wat Suan Dok : à 1 km. de la porte Suan Dok
    Ce temple fut construit au départ pour être un jardin d’agrément pour les monarques de Lanna, lui donnant ainsi son nom.
    Le Temple Suan Dok est caractérisé par son grand stupa circulaire de style Lanna contenant les reliques du Bouddha – partagées avec celles de Phra That Doi Suthep. Il est entouré par plusieurs pagodes plus modestes, blanches, conservant les cendres de la précédente famille royale de Chiang Mai, y compris Chao Dararasami. l’épouse du Roi Rama V.
    Non loin se trouve le temple Kao Tue où se trouve la grande image du Bouddha en bronze.
  • Wat Phra Sing : à 1 km de la porte Tha Phae
    Dans ce Temple se trouve Wihan Lai Kham, un chef d’ oeuvre de l’héritage architectural de Lanna. Chaque mètre carré de cette chapelle est doré de «Lai Kham» ou morceaux de bois sculptés et finement dorés. Les murs intérieurs dévoilent les murs scripturaux, tandis que le Ho Trai ou réceptacle scriptural au mur extérieur est décoré de bas-relief.
    L’impressionnant Wihan héberge également Phra Phutthasihing, l’image du Bouddha la plus révérée de Chiang Mai.
  • Wat Chedi Luang : à 800 m. de la Porte Tha Phae
    Dans ce temple se trouve la pagode la plus grande de Chiang Mai construite pendant le règne du Roi Sean Mueang Ma il y a environ 500 ans, la pagode de 98 mètres de haut et 54 mètres de large, fut utilisée pour accueillir le révéré Bouddha d’émeraude pendant 20 ans.
    En 1545, la pagode s’écroula lors d’un séisme sous le règne de la Reine Chiraprapha, mais la moitié inférieure subsistante reste assez importante pour être vue de la périphérie de la ville. Aussi ce temple garde-t-il le pilier de la fondation de la ville appelé «Sao Inthakhin» ou l’Autel de la ville.
  • Wat Chiang Man : à 1 km. de la Porte Tha Phae
    Le temple le plus ancien de Chiang Mai, daté de plus de 700 ans. Le Temple Chiang Man fut une résidence temporaire du roi Mengrai, durant la construction de la nouvelle ville. Il est remarquable pour sa pagode entourée par des rangées en contrefort d’éléphants, la seule combinaison artistique entre Lanna et Sukhothai à Chiang Mai.
    En face de la chapelle, se trouve une tablette de pierre qui raconte la fondation de la ville. Dans la chapelle se trouvent deux images du Bouddha hautement estimées : Phra Setangkhamani accompagné d’une autre image en pierre du Bouddha dans la posture d’apprivoiser un éléphant.
  • Wiang Kum Kam : Au sud-est de Chiang Mai entre le km 3-‘4 sur la route Chiang Mai-Lamphun, le site est une ancienne ville construite par le Roi Mengrai avant l’avènement de Chiang Mai. Les vestiges de quelque 20 anciens temples et autres édifices, ont été mis à jour par les archéologues.
  • Musée National de Chiang Mai : Edifié dans une architecture moderne de style Lanna à côté de Wat Chet Yot, le musée héberge une collection interessante d’artisanat et d’objets d’art du nord.
    Ouvert du mercredi au dimanche de 9h00 à 16h00 sauf pendant Songkran et le nouvel an.
    Tél. +66 (0) 53 22 13 08
    Site Internet : www.thailandmuseum.com
  • Arboretum de Huai Kaeo : Derrière l’université de Chiang Mai, ce jardin agréablement paysagé abrite de nombreuses espèces d’arbres tropicaux et de fleurs.
  • Musée des Insectes et des Merveilles Naturelles : Sont exposés ici une fascinante collection d’insectes locaux et exotiques ainsi que des fossiles d’animaux.
    Le musée est situé au 72 Nimmanhemin, Soi 12.
    Tél. +66 (0) 53 21 18 91
  • Le Palais de Phu Phing : Plus haut sur la route au pied de Wat Phrathat Doi Suthep, le Palais de Phu Phing est la résidence Royale d’hiver, construite en 1961. Le somptueux paysage composé des jardins et des terres peut-être contemplé par le grand public tous les jours de 08h30 à 16h30 hormis lorsque la Famille Royale y réside.
  • Le Monument de Khruba Siwichai : Situé au pied de la montagne Doi Suthep, le monument glorifie les moines bouddhistes dévots, dont les adeptes construisirent la première route pavée longue de 10 km, en direction de Wat Phrathat Doi Suthep en 1935.
A voir à Chiang Mai et alentours
Doi Inthanon Park, Chiang Mai

Au sud-ouest de la ville :

  • Centre Culturel du Vieux Chiang Mai : Situé au commencement de la rue Chiang Mai-Hang Dong (Autoroute 108), le centre possède une excellente collection d’objets d’art Thaï Lanna. C’est également le lieu de rendez-vous pour les représentations de danses folkloriques et les dîners typiques du style de nord khan tok.
    Ouvert de 07h00 à 21 h30.
    Tél. +66 (0) 53 20 29 93-5
    Site Internet : www.oldchiangmai.corn
  • Chute d’eau de Mae Klang : La chute d’eau la plus photographiée de Chiang Mai, se trouve à 58 km du centre ville, au pied de Doi Inthanon. Les environs spectaculaires sont un endroit prisé pour le pique-nique.
  • La Grotte de Borichinda : A 10 minutes en voitures et 2 heures de marches à partir de Mae Klang, cette large grotte dissimule ses stalactites et stalagmites, des représentations de Bouddha et un ruisseau rocheux.
    Parc National de Doi Inthanon
    Le parc de 1 005 km² inclus le sommet le plus haut de Thaïlande, culminant à 2 565 mètres au-dessus du niveau de la mer. Riche en espèces végétales et animales, particulièrement ornithologiques, possédant des chutes d’eau, des pistes de randonnées naturelles, et des villages de tribus montagnardes telles que les Hmongs et Karens, le parc à lui tout seul est le meilleur site touristique de Chiang Mai et vaut vraiment la visite.
  • Projet royal de la station de recherche de Doi Inthanon : Situé au cœur du village de Khum Klang, à proximité du siège du bureau du parc, cette station de recherche initiée la suite d’un vœu royal, a été fondée en 1979 afin de venir en aide aux fermiers des tribus montagnardes pour leur permettre de cultiver les récoltes propices au milieu tempéré, au détriment de l’opium, et de les former aux méthodes de l’agriculture moderne. Les plantations de fleurs, et les laboratoires de recherches sur les plantes et leurs cultures sont ouverts au public.
  • Phra Mahathat Napha Methanidon et Phra Mahathat Naphaphon Phumisiri : Ces pagodes jumelles, situées au km 41,5, furent construites pour commémorer le cinquième anniversaire du cycle du Roi Bhumibol Adulyadej et de la Reine Sirikit.
  • Village de tissage traditionnel du colon : A 3 km des bureaux du district de Mae Cham à Tambon Tha Pha, ce village est célèbre pour sa production de sarongs en colon de style du nord.
  • Ban Rai Phai Ngam : De réputation égale pour sa haute qualité de colon traditionnel, ce village est accessible en empruntant le virage à gauche aux km 69 et 70 le long de la route Chiang Mai-Hot.
  • Gorge de Op Luang : Cette gorge pittoresque comprenant une rivière zigzaguant entre les hauts rochers abrupts, se trouve à 105 km de Chiang Mai. La région est agréablement parsemée de fort de teks et de collines.
  • Lac Doi Tao : Le district de Doi Tao est à 133 km de Chiang Mai. Derrière le barrage de Bhumibol dans la province de Tak se trouve ce grand lac qui offre de grandes opportunités de se divertir, en empruntant par exemple les bateaux de croisières.
  • Projet royal de Huai Phak Phai : A Ban Mae dans le district de Hang Dong, ce projet initié à la suite d’un souhait émis par le Roi, est un centre de recherches et de culture des roses. Le principal centre d’intérêt est le Jardin de Rose Royal de près d’un hectare, à son apogée entre octobre et février.
A voir à Chiang Mai et alentours
Jardin botanique de la reine Sirikit

Au nord de la ville :

  • Musée tribal : Situé dans les Jardins Lanna du Roi Rama IX dans la rue Chotana, ce musée ethnologique présente une collection qui met en lumière les différentes identités et cultures des neufs grandes tribus montagnardes du Nord, les Karens, les Hmongs, les Yao, les Lisu, les Akha, les Lahu, les Lau, les Thin, et les Khamu.
    Ouvert tous les jours au public de 09h00 à 16h00 excepté le samedi, dimanche et pendant les vacances.
    Tél. +66 (0) 53 21 08 72
  • Fermes des orchidées et papillons : Il existe plusieurs fermes dans la vallée de Mae Sa, où les visiteurs peuvent admirer ces fleurs exotiques tout au long de l’année. Certaines fermes possèdent également différentes sortes de cocons à l’intérieur desquels des espèces exotiques peuvent être observées dans leur environnement naturel.
  • Fermes des serpents de Mae Sa : Le long de la route Mae Rim-Samoeng, sur 3 km, on peut observer différentes espèces de serpents qui ne sont pas originaires de Thaïlande.
    Spectacles de 30 mn à 11h30, 14h15, 15h15.
    Ouvert de 09h00 à 16h00.
    Tél. +66 (08) 14 72 15 66
  • Chutes d’eau de Mae Sa : Cette chute d’eau à 8 niveaux située dans le district de Mae Rim, se trouve à 26 km de la ville.
  • Jardin botanique de la Reine Sirikit : Ce jardin botanique , situé à 12 km le long de la route Mae Rim-Samoeng, s’étend vers la montagne sur 2 260 km², et fut édifié en l’honneur de la Reine Sirikit en 1992.
    Le Jardin possède une collection impressionnante de plantes thaïes et étrangères classées selon l’origine et le climat, offrant 3 sentiers pédestres. On peut y trouver également un bureau d’information touristique, un centre de culture d’orchidées thaïes, le musée des plantes et un centre de recherche.
    Ouvert tons les jours de 08h30 à 17h00.
    Tél. +66 (0) 53 29 81 71 -5 Ext. 2500, (0) 53 29 97 53
    www.qsbg.org
  • Centre d’entrainement des éléphants de Chiang Dao : Situé à la sortie de l’autoroute 107 au km 57, entre Mae Tang et Chiang Dao, c’est l’un des nombreux centres de la région où l’on peut assister à des demonstrations d’éléphants faisant preuve de leur grande habileté pour les travaux forestiers.
    Ouvert de 08h00 à 15h00 chaque jour.
    Les spectacles commencent 09h00 et 10h00.
  • Grottes de Chiang Dao : Des représentations de Bouddha sont visibles dans la grotte de Wat Chaing Dao au km 72 sur l’autoroute 107.
    Les grottes sont illuminées par des lampes électriques.
  • Doi Luang Chiang Dao : Cette montagne calcaire ayant la forme d’un cône se situe dans la Réserve Sauvage de Chiang Dao et s’élève à 2 195 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait le 3ème plus haut sommet après Doi Inthanon et Doi Pha Hom Pok.
    La région est riche en fleurs poussant en altitude, oiseaux, et papillons. Une autorisation doit être demandée auprès du Parc National, et du Département de Préservation de la faune et de la flore, pour visiter la montagne.
    Tél. +66 (0) 25 62 07 6
    www.dnp.go.th
  • Parc National Huai Nam Dang : Le parc, accessible via la route de Mae Malai-Pai, couvre une surface de 180 km² dans le district de Mae Taeng et de Pai de Chiang Mai et de la province de Mae Hong Son. Les plaines forestières et les vues panoramiques font partie centres d’intérêt du parc.
  • Doi Ang Khang : C’est le lieu d’un centre Royal d’agriculture, 163 km au Nord de Chiang Mai, qui est un site pilote de recherche de cultures et de floraisons des plantes, des arbres fruitiers tempérés, des légumes et d’autres récoltes sous le patronage du Roi Bhumibol.
  • Sources thermales de Fang : Situées à Ban Pin, à 8 km au nord de la ville de Fang, 50 sources thermales occupent une superficie de 5 hectares au milieu de la fort.
    Trois d’entre elles sont continuellement en ébullition à des températures atteignant 90 à 100°C.
  • Ban Tha Ton : Située sur la rive de la rivière Kok, proche de la frontière avec le Myanmar, cette petite ville est emplie d’une atmosphère, avec quelques lieux intéressants, tels que Wat Tha Ton.
    Sa renommée provient surtout du fait que ce soit le meilleur point de départ pour les voyages en pirogues descendant la rivière vers Chiang Rai, un périple plein de frissons de 3h 1/2 qui passe par les villages des tribus montagnardes à travers des paysages de jungle.
    Il est également possible d’emprunter des radeaux de bambou pour le même voyage qui nécessitera alors 3 jours.
A voir à Chiang Mai et alentours
Ombrelles du village de Bo Sang

A l’est de la ville :

  • San Kamphaeng : Ce village à 13 km de la ville, est célèbre pour sa production manuelle de soie et de coton. Le village présente des produits ainsi que des démonstrations des différentes étapes de la fabrication de soie. Sur la route de Chiang Mai vers San Kamphaeng, vous trouverez des usines et des boutiques de souvenirs, et d’artisanat (sculpture
    sur bois, argenterie, faïence, laque, …
  • Sources thermales de San Kamphaeng : Situées 36 km de la ville, au cœur d’un environnement naturel, composé d’arbres et de collines verdoyantes, ces sources sont riches en souffre et possèdent des propriétés curatives et régénératrices.
    Des hébergements, une piscine, des restaurants et des salles minérales privatives sont disponibles.
    A proximité les sources thermales de Rung Arun proposent leurs bungalows, un somptueux parc et des bains thermaux.
  • Zoo de Chiang Mai : à 3 km de la ville. Ce zoo en plein air, situé au pied de Doi Suthep, fournit un environnement encore plus naturel pour les animaux que d’autres zoos. Il possède des animaux à la fois locaux et exotiques, tels que les pingouins, phoques et pandas.
    Il est également conseillé d’aller visiter le centre ornithologique de Nakhon Phing, une grande volière en dôme qui permet l’observation proche des oiseaux.
  • Le Hall Culturel et Artistique de Chiang Mai : 1.3 km. de la Porte Tha Phae
    Ce lieu d’archivage de l’histoire de Lanna de Chiang Mai, mérite la visite pour ceux qui aiment l’art et la culture, racontant l’histoire du Nord de la Thaïlande depuis la fondation du royaume il y a 700 ans jusqu’à nos jours. Il fut la maison de la famille royale de Chiang Mai avant d’être transformé en Hôtel de Ville, le bâtiment est l’un des fleurons de Chiang Mai, une combinaison parfaite entre architecture traditionnelle et contemporaine. Situés sur devant le centre, se trouvent les statues des trois grands rois de Lanna.
  • Marché Kat Warorot : 500 m. du Pont Nawarat. Kat Warorot ou Kat Luang est le marché le plus grand de la ville, centre de la gastronomie locale, d’en-cas mémorable comme Kaep Mu, peau de porc frite, Nam Phrik Num. une sauce de piment typique du Nord, saucisses de Chiang Mai et saucisses de porc thaï. Kat Ton Lamyai est tout proche, sur là rive de la rivière Mae Ping, c’est un important marché de fleurs dans le même type que Pak Khlong Talat à Bangkok.
  • Porte Tha Phae et le Fort Sri Phum : à 300 m. du Pont Nawarat.
    «Mai Wiang» ou centre de la Cité est entourée par les remparts de la ville composée de six grandes portes : Tha Phae. Chang Phuek; Suan Dok. Suan Prung. Chiang Mai et Chang Moi.
    Dans le passé. Chang Phuek fut une porte réservée exclusivement à la famille royale.
    De nos jours, la Porte Tha Phrae a perdu son ancienne réputation en devenant un endroit touristique très animé. Il est le seul qui fut restauré dans son état original, basé sur des témoignages photographiques, alors que, la porte Chang Moi n’existe plus.
    Les «Chaeng» ou les forteresses sont construites aux quatre coins du mur : Chaeng Kha Tarn, Chaeng Ku Hueang, Chaeng Hua Lin et Chaeng Sri Phum. Le dernier est le plus important datant de la fondation de la ville, il y a 700 ans.
  • Parc National Doi Inthanon : à 88 km de la ville.
    Ce fameux parc national, qui met en vedette Doi Inthanon, la montagne la plus haut de Thaïlande (2.565 mètres au-dessus de la mer), fait partie de la grande chaîne de l’Himalaya où la nature reste intacte.
    On trouve ici une nature très diversifiée, la forêt tropicale à son zénith, (un endroit unique en Thaïlande), les vallées brumeuses en hiver et maints affluents pittoresques. L’observation d’oiseaux est aussi une activité pratiquée dans le parc.
  • Village Bo Sang : à 10 km de la ville
    Ce village est reconnu pour la fabrication manuelle artisanale d’ombrelles de papier décorées à la main et d’éventails.
    De nombreuses boutiques de souvenirs longent les deux cotés de cette rue qui mène au village, l’une des plus grandes artères commerçantes pour les produits locaux. Vous trouverez aussi des démonstrations de fabrication des ombrelles dans le centre artisanal de Bo Sang.
  • Source d’eau chaude de San Kamphaeng : à 43 km de la ville
    Ce lieu réputé depuis longtemps, est très proche du centre ville. Plusieurs sources d’eau chaude maintiennent des températures bouillonnantes continuelles ou l’on peut même faire cuire des œufs.
    Un autre site spectaculaire est une fontaine naturelle propulsant un jet d’eau de 20 mètres de haut. Riche en minéraux connus pour leurs pouvoirs curatifs, nombreux services thermaux sont disponibles, de salles d’eau minérale aux piscines, aux jets minéraux pour un bain rapide gratuit.
  • Le Village Tribal de Doi Pui : à 8 km du Temple Phra Tat Doi Suthep
    Doi Pui est une montagne contiguë à Doi Suthep. Si vous avez l’intention de visiter Doi Suthep, faites une halte par son village tribal.
    Les Mongs sont établis ici depuis longtemps et sont plus proche du centre urbain en comparaison d’autres tribus.
    Alors qu’en dehors du village, se trouve de nombreux commerces de fruits secs et en conserve, l’architecture et le jardinage traditionnels se perpétuent des tribus persiste encore.
    Visitez le musée des Tribus et testez votre adresse avec un pistolet traditionnel en bois.
  • Village Ban Thawai : à 3.5 km du district Hang Dong
    Ban Thawai est le centre de shopping artisanal le plus grand de Chiang Mai. Depuis plusieurs générations, les villageois de Thawai produisent des pièces de bois sculptées les plus délicates, de simples marque-pages à la porte soigneusement ciselée.
  • Route de Mae Rim-Samoeng (Camp des Eléphants Mae Sa et le Jardin Botanique de la Reine Sirikrit) : à 11 km. du district Mae Rim.
    Le trajet entre Mae Rim et le district Sameong est une route petite mais pittoresque qui traverse les voies à-pic et escarpées de Doi Suthep-Pui à la frontière septentrionale.
    Deux attractions à ne pas manquer pendant ce trajet sont le camp des éléphants de Mae Sa et le jardin botanique de sa Majesté. Le camp des éléphants de Mae Sa est ancien, près de la ville de Chiang Mai. Il a conservé son environnement naturel.
    Ne manquez pas le spectacle des éléphants, faisant preuve d’une grande agilité, du bain habituel dans l’étang de Mae Sa, au transport des harnais de bois, en passant par le dessin, le football et les instruments musicaux.
  • Jardin botanique de la Reine Sirikrit, le meilleur jardin botanique de Thaïlande. Cet inventaire complet, comprend une vaste collection de plantes thaïes et étrangères, est censé recréer l’atmosphère d’une forêt virtuelle.
  • Grotte Chiang Dao : à 68 km. de la ville
    Dotée de formation rocheuse extraordinaire, la plus fameuse grotte de Chiang Mai est située dans Doi Luang Chiang Dao.
    Quelques grottes possèdent un chemin bien construit avec de la lumière pour faciliter les visites touristiques, comme la grotte de Phra Non, alors que d’autres, comme la grotte de Ma, conservent leurs allures naturelles pour les trekkeurs les plus aventuriers.
    Guides et des torches disponibles pour des excursions supplémentaires.
  • Doi Ang Khang : à 25 km. du district Chai Prakan.
    Il s’agit de la zone la plus froide du pays. Un temps glacial en hiver, Doi Ang Khang est apprécié pour ses splendides paysages naturels, lieu de séjour exceptionnel. Le projet de la station Royale de Ang Khang y est implanté.
  • Parc National Op Luang : à 17 km. du district Hot
    Le parc National Op Luang, une merveille de la nature. est la conséquence de l’érosion due à la rivière Mae Chaem. La gorge principale est très étroite (pas plus de 5 mètres de large).
    Vue splendide à partir du pont surplombant le canyon de 32 mètres de profondeur avec possibilités de rafting dans le torrent sinueux de Mae Chaem.
  • Trekking à dos d’éléphants à Chiang Mai. 
Retour haut de page