A voir à Sukhothai

A voir à Sukhothai
Wat Sorasan, Sukhothai

A voir à Sukhothai :

  • Autel sacré de Phra Mae Ya
    Situé en face de l’Hôtel de Ville, l’Autel abrite la représentation de Phra Mae Ya, dans la robe de l’ancienne Reine, dont on dit qu’elle a été conçue par le Roi Ramkhamhaeng le Grand en hommage à sa mère Nang Sueang.
  • Le musée de Sangkhalok
    Le musée présente une collection de céramiques Sangkhalok (Sawankhalok) produites durant la période du vieux Sukhothai et des céramiques dont l’origine remonte au Royaume de Lanna (au Nord de la Thailande).
    Situé à 1 km du centre sur la route Phitsanulok ; ouvert tous les jours de 08h00 à 17h00.
  • Le Musée des poissons
    Situé dans l’enceinte du parc Rama IV sur la route de Phitsanulok, le musée présente une collection de poissons d’eau douce mentionnés dans la littérature thaïe.
    Ouvert tous les jours de 09h00 à 17h00 excepté le mardi.
    Entrée gratuite.

A voir à Sukhothai à l’intérieur des murs fortifiés :

Le cœur de la cité était encerclé d’enceintes et de remparts décorés de faience ; tout ceci constituait le centre du parc historique.
L’ensemble était rectangulaire, 1 300 mètres sur 1 800, avec quatre portes.
Une inscription gravée sur la pierre relate que le Roi Ramkhamhaeng le Grand dota l’une des portes d’une cloche. Si ses sujets avaient besoin d’aide, il pouvait faire sonner la cloche et le Roi apparaissait pour résoudre les disputes et faire appliquer la justice.

A voir à Sukhothai

A l’intérieur des murs se trouvent les vestiges de 35 structures.

Les plus importantes sont décrites ci-dessous :

  • Le Palais Royal et Wat Mahathat
    Le Palais Royal s’étend au centre de la cité, entouré par une douve, et contient deux sites importants : la résidence royale et le sanctuaire royal. Ici, les célèbres inscriptions gravées sur la pierre du Roi Ramkhamhaeng le Grand ont été mises à jour par le Roi Mongkut (Rama IV) au 19ème siècle avec une partie de la pierre formant le trône appelée Manangkhasila-at.
    Le Roi Ramkhamhaeng le Grand fit édifier un trône au milieu d’une plantation de palmier à sucre où, selon sa volonté, un moine prêcha les jours sacrés du Bouddha, et le Roi menait les affaires d’Etat les autres jours. Ce trône fut par la suite transporté à Bangkok dans le Temple du Bouddha d’Emeraude.
  • S’étendant à l’ouest des terres du Palais Royal se trouve Wat Mahathat, le sanctuaire royal, qui est le plus grand temple de Sukhothai avec un chedi principal d’usage (un stupa en forme de cloche) dans une forme de bouton de lotus et les vestiges du vihara (la salle des images).
    A la base du chedi sont assis les disciples du Bouddha en adoration, et sur le piédestal, des représentations du Bouddha assis.
    A l’avant de ce reliquaire, ce trouve un large vihara préservant précédemment un remarquable Bouddha assis en bronze de style Sukhothai, qui fut fondu et placé par le Roi Lithai de Sukhothai en 1362.
    A la fin du 18ème siècle, la statue fut déplacée vers le Vihara Luang de Wat Suthat à Bangkok selon la volonté du Roi Rama I et dès lors appelée Phra Si Sakaya Muni.
    Devant ce grand vihara, se trouve un plus petit qui fut probablement construit durant la période Ayutthaya. Sa représentation principale de Bouddha (8 m de haut) fut installée à l’intérieur d’un édifice séparé. Devant la représentation au sud, une sculpture appelée Khom Dam Din fut trouvée, maintenant conservée dans la chapelle de Mae Ya près de l’Hôtel de Ville du Vieux Sukhothai.
    Au sud se tient un piédestal d’un immense chedi en escalier, dont la plate-forme la plus basse est décorée de belles figures de démons, d’éléphants et de lions chevauchés par des anges, en stuc. Une fresque murale pare ce chedi.
  • Le monument en l’honneur du Roi Ramkhamhaeng le Grand
    Situé au nord de Wat Mahathat, cette statue de bronze du Roi Ramkhamhaeng le Grand le dépeint assis sur un trône avec un bas-relief à sa base relatant la vie du Roi.
  • Wat Si Sawai
    Situé au beau milieu d’un paysage extraordinaire au sud-ouest de Wat Maha That se trouve Wat Si Sawai, et ses trois prangs (Pagode de style Khmer) entourés par un mur de latérite.
    A l’intérieur des murs, le viahara à l’ouest, est composé de latérite, et est séparé du prang principal qui fut édifié dans le style de Lop Buri ou le style hindou.
    Une trace de sculpture hindou Sayomphu à été trouvée ici, témoignant de l’origine hindou authentique du temple, plus tard converti en un monastère Bouddhiste.
  • Wat Traphang Ngoen
    Situé à l’ouest de Wat Maha That se trouve Wat Traphang Ngoen et son piédestal de forme carré, son sanctuaire principal et ses statues de Bouddha debout en stuc, déposées dans quatre niches.
    Il y a un vihara devant, et à l’est de l’étang une île avec un ubosot (une salle d’assemblé consacrée).
    Cet édifice s’est affaissé et seul son piédestal et ses colonnes de latérite subsistent. De nombreux monuments et des paysages somptueux sont visibles à partir de cet endroit.
  • Wat Chana Songkhram
    Situé au nord de Wat Maha That se trouve Wat Chana Songkhram. Son monument principal est un chedi circulaire de style cingalais.
    Devant le chedi se trouve la base du vihara et derrière le chedi, se dresse un ubosot. Les bases de douze petits chedis sont visibles. Près de la route de Charot Withithong se trouve un chedi étrange à trois bases, l’une sur l’autre.
  • San Ta Pha Daeng ou le temple des divinités
    Situé au nord de Wat Maha That se trouve San Ta Pha Daeng. Ce monument consiste en un simple prang de latérite avec un escalier au devant. Des divinités hindous en grès (de style Lop Buri) ont été trouvées ici.
  • Wat Mai
    Situé au nord de Wat Maha That se trouve Wat Mai, composé d’un vihara en briques de style Ayutthaya comme monument principal, ses colonnes formées de latérite. Une image de Bouddha en bronze sous un Naga (Une image de style Lop Buri) fut trouvée ici, et est maintenant préservée au Musée national de Ramkhamhaeng.
  • Wat Traphang Thong
    Situé à l’est de Wat Maha That se trouve Wat Trapang Thong. Le monastère est situé sur une île au milieu d’un large étang.
    On trouve aussi les vestiges d’un chedi de style cingalais et un nouveau mondop contenant une dalle où est gravée l’empreinte du pied du Bouddha, créée en 1390 par le Roi Lithai.
    Chaque année une journée est consacrée, afin de faire ses dévotions devant cette dalle, durant le Festival de Loi Krathong.
  • Le musée National de Ramkhamhaeng
    Le musée offre une exceptionnelle initiation aux arts et artisanat de Sukhothai et de ses cités vassales, exposant des objets déterrés ou réunis venant de Sukhothai et de la province environnante.
    A l’intérieur du bâtiment spacieux se trouve des statues Khmers, des Bouddhas de Sukhothai, des céramiques de Sawankhalok et autres objets d’art archéologique regroupés ici.
    Ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00, droit d’entrée 30 Bahts.
    Pour plus d’informations contactez le +66 (0) 55 69 73 67.
A voir à Sukhothai
Wat Phra Phai Luang

A voir à Sukhothai à l’extérieur de la ville fortifiée :

Les sites au nord

  • Wat Phra Phai Luang
    Ce temple est situé à 500 mètres au nord de la Porte de San Luang (La porte du Nord). Ce sanctuaire, un ancien temple khmer-hindou, fut plus tard convertit en un monastère Bouddhiste et entouré de douves. C’est le deuxième temple le plus important par sa grandeur, après Wat Maha That.
    A l’intérieur se trouve 3 prangs, similaires à ceux de Wat Si Sawai, mais celui plus au sud et celui du centre se sont effondrés laissant seulement celui du nord décoré de figures en stuc.
    Au devant de ces prangs se trouve un vihara et les restes d’un chedi qui possède un piédestal décoré de Bouddha assis en stuc.
    Un mondop, contient des vestiges de statues de Bouddha dans quatre postures : assis, couché, debout et marchant. Un linga de Chiva (emblème phallique hindou) a été déterré au cœur de ce sanctuaire.
    Ruines de l’ancien usine de Céladon (Les fours de Thuriang)
    Les fours de Thuriang est un site où les céladons de Sukhothai étaient créés. Les fours s’étendent sur une surface mesurant 100 mètres sur 700.
    Chaque four était divisé en trois parties ; le coin du feu, le four à cuire et la cheminée. La poterie trouvée ici présente trois motifs, sur le dessus un disque, un poisson, et une fleur.
    Quarante-neuf fours et petits édifices sont toujours visibles.
    Au nord, un étang a été mis à jour par les fouilles.
  • Wat Si Chum
    A 1 500 mètres au nord de Wat Mahathat, ce temple était à l’origine entouré de douves. Un mondop (un édifice carré à sa base, cubique dans sa forme, et avec un toit pyramidal) carré, le monument principal, contient un Bouddha monumental de briques couvert de stuc, dans la posture de la prise de la terre à témoin (ou de la victoire sur les Maras, les forces du mal), appelé Phra Achana.
    Ce Bouddha mesure 11,3 mètres d’un genou à un autre. Le mondop mesure 32 mètres de circonférence et 15 mètres de haut, et les murs ont une épaisseur de 3 mètres.
    Il existe un passage dans le mur gauche qui mène au sommet de la statue. Sur le plafond du passage sont disposées plus de cinquante dalles d’ardoise ou sont dépeint des scènes du Jataka.

Les sites à l’ouest

  • Wat Saphan Hin
    Situé sur une colline de 200 mètres, le sanctuaire est desservi par un escalier de dalles d’ardoise.
  • Wat Chang Rop
    Ce temple, situé dans la zone d’Aranyik, possède un chedi décoré d’un éléphant émergeant de la base, devant lequel subsiste la base d’un vihara et ses colonnes de latérite.
  • Phra Ruang Dam
    Ce barrage de terre fut construit pour retenir les eaux dans un réservoir entre les collines de Phra Bat Yai et Kio-Ai-Ma et fut restauré par le Département de l’irrigation. Le barrage est mentionné dans la célèbre inscription sur pierre.

Les sites au sud

  • Wat Chetuphon
    On y trouve un mondop contenant quatre Bouddhas dans des postures différentes : assise, debout, marchant et couchée.
    Les murs extérieurs du mondop retiennent toujours une fraction de la forme d’une dalle en pilier avec une fenêtre en balustrade. Il existe une entrée du mondop au nord.
    Juste derrière le mondop se trouve un petit sanctuaire qui contient une image de Bouddha connu localement sous le nom de Phra Si Ariya (Maitreya), le Bouddha du futur.

Les sites à l’est

  • Wat Chang Lom
    Ce temple est situé au nord de la route Charot Withithong avec en son centre, un chedi en forme de cloche d’influence ceylanaise. Le chedi est situé sur une base comprenant trois étages, avec une plate-forme décorée de rangées d’éléphants. Ce type de décoration est visible dans de nombreux endroits de l’ancienne ville de Sukhothai, par exemple à Kamphaeng Phet et Si Satchanalai.
  • Wat Traphang Thonglang
    Un mondop carré représente le sanctuaire principal. Devant le mondop à l’est se trouve un vihara et par delà un ubosot. Les murs extérieurs du mondop sont richement décorés avec des figures de stucs dans des niches. La partie Sud représente Bouddha entouré d’anges descendant du Paradis de Tavatimsa (le deuxième paradis des sixièmes Paradis Bouddhiques).
    Le côté ouest représente le Bouddha prêchant à son père et à ses proches. Le côté nord représente l’épisode qui vit Bouddha retourner prêcher à sa femme. Ces figures de stucs, spécialement celles du côté sud, sont des chefs d’œuvres de l’art de Sukhothai.
A voir à Sukhothai
Parc National de Ramkhamhaeng
  • Parc National de Ramkhamhaeng (Khao Luang Sukhothai)
    Ce parc national combine le site naturel et le patrimoine historique, couvrant une superficie de 341 km², comprenant de hautes collines et des falaises abrupts, certaines de plus de 1 200 mètres de hauteur, des chutes d’eau, une faune et une flore qui sont des attractions naturelles venant s’ajouter aux vestiges archéologiques.
    Ce parc est accessible via l’Autoroute 101 à 20 km au sud de Sukhothai, puis à l’ouest sur 16 km. Les randonneurs doivent apporter avec eux leur nourriture et leurs équipements.
    Des bungalows et des tentes sont disponibles. Pour plus d’informations à Bangkok, appeler l’office des Parcs Nationaux au +66 (0) 25 62 07 60.
    Sawankhalok
  • Musée National de Sawankhaworanayok
    Situé dans la ville de Sawankhalok, à 38 km au nord de Sukhothai via l’Autoroute 101, le musée présente de Part sculptural des différentes périodes et des poteries de Sangkhalok (Sawankhalok) de la période de Sukhothai, certaines d’entre elles retrouvées dans des bateaux naufragés dans le golfe de Thailande.
    Ouvert mercredi à dimanche, de 08h30 à 16h00 en dehors des vacances scolaires.
    Pour plus d’informations, appeler le +66 (0) 55 64 15 71.
  • Si Satchanalai
    Si Satchanalai fut la ville du royaume de Sukhothai, située à proximité de la ville moderne de Si Satchanalai qui se trouve à 67 km au nord de la nouvelle ville de Sukhothai, via l’Autoroute 101.
  • Le Parc Historique de Si Satchanalai
    Il renferme les vestiges du royaume de Sukhothai dans un parc similaire à celui du Parc Historique de Sukhothai. Les vestiges du 13ème au 15ème siècle sont situés derrière la rivière Yom, au milieu des collines et sont moins restaurés que ceux de Sukhothai.
    Ouvert tous les jours de 08h30 à 16h30
    L’ancien site abrita la deuxième ville du royaume et la résidence du dauphin. Ce lieu bénéficia d’un grand prestige, comme en témoigne la taille des vestiges. Les ruines de 134 structures ont été découvertes à l’intérieur du parc.
Wat Phra Prang
  • Wat Phra Si Rattana Mahathat
    Ce temple, appelé également Wat Phra Borommathat Mueang Chaliang ou Wat Phra Prang, est situé à 3 km au sud des murs de l’ancienne ville de Si Satchanalai. Un immense prang de latérite à la base carrée marque le centre du temple.
    Un escalier abrupt, se trouvant en face du prang conduit à une salle où une relique est conservée.
  • Wat Khao Phanom Phloeng
    C’est un temple au sommet d’une colline à l’intérieur même du vieux Si Satchanalai. Un chedi de latérite se trouve au centre, un immense vihara ou salle des images devant, et derrière un petit sanctuaire en ruine. Certains des piliers en latérite et un Bouddha endommagé construit à partir de dalles de latérite et enduit de mortier sont visibles.
  • Wat Khao Suwan Khiri
    Le temple situé au sommet d’une colline, se trouve à 200 mètres de Phanom Phloeng. Un chedi en forme de cloche sur une base à cinq étages marque le centre du temple. Les vestiges du vihara et du chedi et des fragments d’immenses figures en stucs jonchent le sol. La similarité entre ces figures et celles de Wat Chang Lom à Sukhothai nous fait penser que ce temple a été édifié selon la volonté du Roi Ramkhamhaeng le Grand.
  • Wat Chang Lom
    Un chedi en forme de cloche supporté par 39 éléphants, dont quatre d’entre eux richement décorés à chaque point cardinal, marque le centre du temple. Au-dessus de la base du chedi se trouve des niches abritant des statues de Bouddha dans la posture de la victoire sur le démon Mara.
  • Wat Chedi Chet Thaeo
    C’est l’un des plus beaux temples de la province de Sukhothai. Des chedis de styles et d’influences artistiques différents ont été construits ici. Des traces d’anciennes peintures murales sont encore visibles dans certains des chedis.
  • Wat Suan Kaeo Utthayan Yai
    Situé près de Wat Chedi Chet Thaeo, en traversant une route poussiéreuse, ce temple possède les vestiges d’une immense salle d’images. Son autre nom est Wat Kao Hong, le temple aux neuf pièces.
  • Wat Nang Phaya
    Ce temple est célèbre pour ses reliefs en stuc délicats, sur les ruines du mur du nord-ouest de la septième salle du vihara.
    Les piliers sont décorés de dessins en céramiques. Le chedi central en latérite est entouré de lampions et est accessible par un passage d’étroites marches.
  • Wat Suan Kaeo Utthayan Noi
    Les ruines de ce temple consistent en un vihara abritant un Bouddha, complété d’un toit de latérite.
  • Centre de Conservation et d’études des fours Sangkhalok
    Il y a de nombreuses années, un four immense longeait la rivière Yom à cet endroit. Plusieurs ont été minutieusement mis à jour, et l’un d’entre eux ayant une largeur de 7 à 8 mètres avec un toit courbé, peut être observé à l’intérieur du centre, ainsi qu’un autre situé en extérieur à quelques mètres du précédent.
    Le centre présente des poteries et des tessons excavés de la région et des informations sur l’évolution des anciennes céramiques.
    A 4 km au nord de Si Satchanalai, ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00.
    Pour s’y rendre, longer la route vers le nord du Parc Historique de Si Satchanalai en direction de Ban Ko Noi, ou emprunter l’Autoroute 1201 depuis Si Satchanalai.
  • Parc National de Si Satchanalai
    Ce parc de forêt et de montagnes (213 km²) offre des pistes de trekking vers les chutes d’eau, les grottes et les sources d’eau chaude.
    Le parc se trouve à environ 100 km de Sukhothai à partir des Autoroutes 1113 et 1294 et est accessible via un bus local (Fréquence quotidienne toutes les 50 minutes) depuis Si Satchanalai où l’on trouve quelques restaurants.
    Pour réserver ou obtenir plus d’informations depuis Bangkok, contacter le +66 (0) 25 79 57 34, (0) 25 79 72 23 ou le +66(0) 55 61 92 14-5.

Photographies : NinaraFighting Irish 1977Supanut Arunoprayote, CC BY 4.0, via Wikimedia Commons / Chaiyathat, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons / Ddalbiez, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page