Thaïlande

Feu vert aux voyages pour Songkran

Les voyageurs des zones à risque de Thaïlande qui se rendront dans leur province d’origine pendant le Songkran n’auront pas à être placés en quarantaine.
Les vacances de Songkran, pour le nouvel an thaïlandais, auront lieu du 10 au 15 avril 2021.
Le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul. a fait ces déclarations mardi (6 avril) après que le ministère de la Santé publique ait annoncé des restrictions plus strictes sur les restaurants et les lieux de divertissement à Bangkok et dans les provinces environnantes avant les vacances de Songkran la semaine prochaine.
Ces restrictions ont été mises en place, car de nouveaux groupes d’infections ont été détectées dans les lieux de divertissement nocturne à Bangkok.

Dans ce contexte, une réunion du Centre des opérations d’urgence a décidé que Bangkok, Pathum Thani, Nonthaburi, Samut Prakan et Nakhon Pathom seraient désignées comme des zones rouges soumises à un contrôle maximal.
“Bien que les provinces aient été divisées en zones, désignées par des couleurs en fonction des taux d’infection, aucune ne sera verrouillée.
Les gens peuvent toujours se rendre dans d’autres provinces sans avoir à passer une quarantaine à leur arrivée à destination.
“Seules les personnes qui ont été infectées par le virus ou qui sont considérées comme présentant un risque élevé seront mises en quarantaine”, a déclaré M. Anutin.
Quant à la suggestion selon laquelle les voyageurs en provenance des provinces désignées comme zones rouges pourraient s’inquiéter en arrivant dans d’autres provinces, M. Anutin a déclaré que dans la véritable tradition de Songkran, les gens rentrent chez eux avant tout pour demander la bénédiction des anciens respectés.
Ils ne doivent pas rentrer chez eux uniquement pour s’amuser, boire et visiter des endroits bondés, a-t-il ajouté.
Le ministre de la santé publique a demandé aux gens de rester vigilants et prudents, et de ne pas trop s’amuser.
Il est évident que la dernière vague d’infections est apparue à cause de groupes de personnes se rendant dans des lieux de divertissement, a-t-il déclaré.
Toutefois, le bureau de santé publique de Buri Ram a annoncé mardi que les voyageurs en provenance des provinces de la zone rouge – Bangkok, Pathum Thani, Nonthaburi, Samut Prakan et Nakhon Pathom – devront être placés en quarantaine pendant 14 jours.
Mais s’ils demandent un test rapide Covid-19 et que les résultats sont négatifs, ils n’auront pas à subir de quarantaine.

Le test coûte 600 bahts.

Le directeur général du Département de contrôle des maladies (DDC), Opas Karnkawinpong, a déclaré que le Centre d’administration de la situation du Covid-19 (CCSA) a assoupli les restrictions sur les voyages interprovinciaux pendant Songkran et a autorisé les gens à organiser les célébrations traditionnelles de Songkran, comme faire des mérites, asperger d’eau les statues de Bouddha, verser de l’eau sur les paumes des personnes âgées et demander leur bénédiction.
Toutefois, en raison de la nouvelle vague d’infections, ces activités doivent suivre des mesures strictes de contrôle des maladies, le nombre de participants étant limité à un mètre carré par visiteur.
Les activités doivent se dérouler en plein air ou dans des zones spacieuses et bien ventilées.
Les batailles d’eau, l’application de talc ou les soirées mousse ne seront pas autorisées, a précisé le Dr Opas.
Les personnes qui font la queue pour une cérémonie doivent rester à au moins un mètre les unes des autres et porter des masques, tout en évitant de manger ou de boire ensemble pendant de longues périodes, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, Thaniwan Kulmongkol, présidente de l’Association des restaurants thaïlandais, s’est opposée mardi à la proposition du ministère de la Santé publique d’avancer l’heure de fermeture des restaurants de 23 heures à 21 heures, estimant qu’elle n’était pas équitable pour les entreprises.
Elle a indiqué que l’association avait envoyé une lettre au Premier ministre Prayut Chan-o-cha pour lui demander de revoir cette proposition, qui a eu des répercussions négatives sur les opérateurs.
La peur des nouveaux clusters a incité les clients à annuler leurs réservations et les dépôts qu’ils avaient versés pour les réservations devront leur être rendus, a déclaré Mme Thaniwan.
Thanakorn Kuptajit, secrétaire général de la Thai Alcohol Beverage Business Association, a déclaré que la fermeture des lieux de divertissement dans trois districts de Bangkok, Klong Toey, Watthana et Bang Khae, portera un coup dur aux exploitants, car ils ont déjà fait des réserves de nourriture fraîche et engagé des musiciens.

Source : bangkokpost.com
Photo : pattayasanook.com

Retour haut de page