Thaïlande

Réouverture test sur l’île de Phuket

En Thaïlande aussi, on essaie de préparer le retour à la normale, ou presque. Le pays se propose de rouvrir aux touristes vaccinés l’île de Phuket, au sud du pays, à partir du 1er juillet. L’annonce a d’abord été saluée par les milieux d’affaires et les professionnels du tourisme, notamment dans le sud du pays, où se trouve l’île de Phuket. Le sud de la Thaïlande, qui vivait essentiellement du tourisme, est donc complètement sinistré depuis le début de la crise sanitaire.

Mais pour que ce projet pilote fonctionne, il faudrait aussi vacciner au moins 70% de la population de Phuket. Sauf que la logistique est loin d’être en place, même si les premières campagnes de vaccination ont démarré il y a quelques jours. Et c’est sans compter les centaines de milliers d’employés des hôtels et des restaurants, qui ne font pas officiellement partie de la population de Phuket et qui sont pour l’instant, faute de travail, repartis vivre dans d’autres provinces, mais qui sont une main-d’œuvre nécessaire pour faire repartir l’industrie du tourisme.

Pour l’ouverture aux touristes du reste du pays, tout dépend bien sûr du succès ou pas de “l’opération Phuket”. D’ici là, dans le reste du pays, une quarantaine de 16 jours est toujours obligatoire, aux frais des touristes, pour au moins 1 000 euros. La quarantaine doit être réduite en ce mois d’avril à dix jours pour les touristes vaccinés. La Thaïlande compte en premier lieu attirer les touristes chinois et asiatiques et ne s’attend pas à une arrivée en masse des Européens avant les vacances de Noël prochain. Si tout se passe bien, le pays pourrait complètement rouvrir aux touristes vaccinés, sous réserve de la présentation d’un certificat, d’ici le 1er octobre 2021.

Retour haut de page